L'Italie devient le deuxième marché européen des jeux d'argent en ligne en 2016

img auteur
Par LE 14.04.2017
L'Italie devient le deuxième marché européen des jeux d'argent en ligne en 2016

Comme nous l'avons vu en tout début d'année, 2016 a été une nouvelle année convaincante pour les jeux d'argent en Italie. D'après les chiffres de l'Université Polytechnique de Milan, le marché des jeux en ligne vaut un peu plus d'1€ milliard, soit 25% de plus qu'en 2015. Selon l'Université, cela place l'Italie à la deuxième position en termes de chiffre d'affaires en Europe, derrière la Grande-Bretagne mais devant la France et l'Espagne.

L'Italie monte les échelons

L'Italie a su s'imposer sur le marché des jeux d'argent en ligne européen comme l'un des ténors, notamment grâce à l'intérêt fort pour les paris sportifs et la croissance observée sur les casinos en ligne.

Le profil moyen du joueur en ligne est un homme entre 25 et 24 ans qui possède en moyenne 2,14 comptes de jeux. 1,79 million d'italiens ont parié au moins une fois en ligne l'année dernière (+15% sur 2015).

Le jeu sur mobile s'est développé, comme c'est le cas dans toutes les autres juridictions. 23% des mises totales ont été passées sur mobile, sachant que la part des paris sportifs mobile est bien plus importante que celle des casinos mobile. Ceux qui parient sur le sport ont une tendance à préférer le mobile avec 56% des paris faits sur tablette ou smartphone. Cette part descend à 29% pour les mises sur les casinos en ligne.

Le marché est dynamique grâce à ses 84 licences de jeux et est sur le point de croître encore en 2017 avec la venue de dizaines de nouveaux opérateurs. Le régulateur italien a en effet annoncé jusqu'à 120 nouvelles licences pour l'année en cours. A côté, le marché français et son manque de diversité fait pâle figure.

Le gouvernement italien a pu récupérer 247€ millions en taxes en 2016, soit près de 20% de plus qu'en 2015. Certains médias locaux parlent d'une possible augmentation des taxes pour les gains supérieurs à 500€. Les taxes quant à ce type de gains pourraient passer de 6 à 10%. En outre, les gains de loteries pourraient passer de 6 à 8% de taxe immédiate.  

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.