L'opérateur SkyBet écope d'une amende d'1£ million pour ne pas avoir respecté les joueurs auto-exclus

img auteur
Par LE 31.03.2018
L'opérateur SkyBet écope d'une amende d'1£ million pour ne pas avoir respecté les joueurs auto-exclus

Le site de jeux en ligne Skybet a accepté une amende d’1£ million pour avoir proposé ses services à des joueurs auto-exclus. L’amende a été attribuée par la Commission Britannique des Jeux après avoir constaté l’envoi d’emails et de SMS auprès de 50,000 joueurs. Chose surprenant, c’est SkyBet lui-même qui a reporté la faute à la Commission.

Respecter les joueurs ou se faire grassement sanctionner

SkyBet est dans la tourmente pour avoir tenté d’un peu trop près un nombre important de joueurs via l’envoi d’emails et de SMS promotionnels. Le problème est que certains de ces joueurs avaient entrepris des démarches pour s’auto-exclure de la plateforme. 50,000 d’entre eux ont malgré tout été contactés à plusieurs reprises. Cela constitue une faute grave pour la protection des joueurs.

Sur ces 50,000 joueurs, 736 ont réussi à ouvrir de nouveaux comptes, bravant la précédente interdiction.

Il est précisé dans le rapport que SkyBet a pleinement collaboré avec la Commission, notamment en reportant lui-même la faute au régulateur. Cette démarche a permis de réduire fortement l’amende attribuée à l’opérateur. SkyBet devra donc régler 1,008,000£ pour ses fautes. Sans cela, l’amende aurait probablement été de plusieurs millions.

« Dans ce cas, nous n’avons pas fait en sorte que cela soit assez difficile pour les joueurs de rouvrir de nouveaux comptes dupliqués, et pour cela nous nous excusons. Nous aurions pu et aurions dû faire mieux. » a admis Richard Flint, directeur général de SkyBet.

« A ce moment-là, nous n’avions pas de processus approprié pour pouvoir vérifier qu’il n’y avait pas déjà de compte existant qui correspondait à un joueur auto-exclu. » a-t-il ajouté.

Le marché régulé des jeux d’argent en ligne britannique est contrôlé par la UK Gambling Commission, qui s’efforce de faire respecter certaines règles élémentaires de respect des joueurs. Régulièrement, la Commission sanctionne les opérateurs qui ne respectent pas leurs obligations. Le record est pour le moment attribué à 888 Holdings, qui a écopé d'une amende de 7,8£ millions l’année dernière.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.