Ray Bitar de Full Tilt Poker devrait éviter la prison pour cause de graves problèmes cardiaques

img auteur
Par LE 18.04.2013
Ray Bitar de Full Tilt Poker devrait éviter la prison pour cause de graves problèmes cardiaques

Des nouvelles de Ray Bitar, ancien PDG de Full Tilt Poker avant le black friday, nous sont parvenus et il semblerait que l'homme reconnaisse sa culpabilité dans l'affaire des fonds « dérobés » aux joueurs. Les preuves sont de toute façon accablantes...

2 ans après le black friday, Bitar regrette

Cela fait maintenant 2 ans que le black friday a eu lieu, fermant momentanément les sites Pokerstars et Full Tilt Poker. Ray Bitar renonce donc à ses biens acquis illégalement, comprenant son domicile et quelques biens ainsi que (et surtout!) 40$ millions. D'autres actionnaires comme Howard Lederer, Rafe Furst et Chris Ferguson se sont également largement servis dans les fonds des joueurs...

Bitar avait été arrêté en Juillet dernier à l'aéroport JFK et avait purgé 7 jours de prison après son arrestation. D'après le site FlushDraw.net, Bitar regrette ses actes : « Je regrette ce que j'ai fait. Je sais que c'était mal et illégal. Je suis vraiment désolé. Je suis vraiment désolé pour les problèmes qu'a connu FTP. Cela n'aurait jamais du arriver. » 

Ray bitar devrait éviter la prison pour ses graves problèmes cardiaques, malgré ses accusations

Bitar sur le point de mourir ?

On a également appris que l'homme semble avoir de sérieux problèmes de santé. En effet il serait candidat pour une transplantation cardiaque et selon certaines sources pourrait passer l'arme à gauche sans soins adaptés dans moins d'1 an. On entre dans un registre autrement plus grave, doit-on appliquer la loi comme cela devrait être le cas, condamnant virtuellement l'homme à mort, ou doit-on adapter sa condamnation selon ses graves problèmes de santé ? 

« Les conditions de santé précaires de Mr Bitar sont un élément important de la sentence. Le bureau fédéral des prisons n'est pas capable de fournir à Mr Bitar les soins dont il a besoin. Sans aucun doute, la prison pourrait le tuer. La possibilité d'une détention rendrait Mr Bitar inéligible pour une transplantation cardiaque, ce qui le condamnerait à mort à coup sûr. » Déclare le juge Preska. 

Malgré cela, une bonne partie de la communauté poker a encore l'escroquerie FTP en travers de la gorge, surtout les américains qui n'ont pas encore revu la couleur de leur argent... On pouvait lire sur le célèbre forum de poker 2+2 des commentaires comme « Karma remet toujours les choses en ordre. » et d'autres beaucoup moins tendre avec l'ancien dirigeant Full Tilt. Il doit payer pour ses fautes graves, mais la mort semble objectivement être une sentence un peu trop extrême pour ce cas...

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.