Réponse des experts de l'industrie à la critique de Sheldon Adelson sur les jeux en ligne

img auteur
Par LE 01.07.2013
Réponse des experts de l'industrie à la critique de Sheldon Adelson sur les jeux en ligne

Après les attaques de Sheldon Adelson contre les légalisations de jeux en ligne aux Etats-Unis, et particulièrement les légalisations de poker en ligne, ce qu'il devait se passer arriva... Le magnat des casinos s'est gentiment fait remballer par les responsables et experts du secteur des jeux.

ABC News contre-attaque

ABC News a donc répondu au milliardaire par l'intermédiaire de l'avocat Martin D. Owens et du professeur Nelson Rose. Owens déclare que les jeux en ligne ont déjà été entrepris dans quelques états américains et qu'il est donc un peu tard pour s'en plaindre. 

De plus, pour expliquer le fait que l'affluence des casinos européens est en baisse, il déclare que les jeux en ligne sont un phénomène de société, particulièrement appréciés des jeunes générations. Si les jeunes se rendent moins dans les casinos terrestres, cela ne devrait pas être une surprise pour Adelson.

Enfin, Owens se base sur des études de la Harvard Medical School qui ont montré que la plupart des joueurs en ligne jouent de façon modéré et font attention à leurs finances. Ces personnes dépensent des sommes raisonnables dans leur majorité, ce qui réfute la thèse d'Adelson prétendant que les jeux en ligne sont plus dangereux que le gambling en casinos terrestres.

Les experts de l'industrie des jeux en ligne - ABC News et PPA - répondent à la critique de Sheldon Adelson

La Poker Player Alliance s'oppose aussi 

Le directeur de la PPA John Pappas commente l'attaque d'Adelson : « Je pense qu'il a largement loupé le coche. Le fait est que la régulation du poker en ligne se fait dans le monde entier, ainsi qu'aux Etats-Unis. »

Il assène un argument destructeur en parlant de la protection du joueur dans sa globalité. Là où les opérateurs peuvent facilement vérifier l'âge des joueurs ainsi que le contrôle de leurs dépenses (lorsqu'elles sont estimées comme exagérées), les vérifications dans les casinos terrestres sont moins poussées. « Ce genre de vérifications d'âge légal et de détection de problème de jeux se fait mieux sur internet que dans les casinos de Mr Adelson. »

En outre, il estime que certains chiffres de Sheldon Adelson – notamment les 400,000 emplois perdus dans les casinos européens dus à la baisse d'affluence – ne sont vérifiables nulle part et n'ont donc pas de valeur.

Enfin, il précise que les légalisations de jeux en ligne peuvent représenter un complément de l'industrie des casinos terrestres. Il conclut en disant que les déclarations hostiles de Mr Adelson ont  coupé l'envie à certains joueurs de visiter l'un de ses casinos. Ce n'est pas cela qui va couler le bonhomme bien entendu mais c'est symbolique...

Il était de toute façon assez mal vu de la part d'un homme qui vit (et qui gagne des milliards) grâce à l'industrie des casinos d'être aussi virulent sur les jeux en ligne et de les qualifier entre autres de « véritable poison ».

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.