Sheldon Adelson passe à la vitesse supérieure pour contrer les jeux d'argent en ligne aux Etats-Unis

img auteur
Par LE 22.11.2013
Sheldon Adelson passe à la vitesse supérieure pour contrer les jeux d'argent en ligne aux Etats-Unis

Il y a quelques mois et alors que les législations des jeux d'argent en ligne commençaient à naître dans plusieurs états américains, Sheldon Adelson montrait son opposition claire et franche envers ces formes de jeux. Allant jusqu'à lancer un site anti-gambling en ligne, le milliardaire est maintenant prêt à passer à l'étape supérieure.

Un homme riche donc très puissant

Le propriétaire du Las Vegas Sands, l'un des groupes de casinos terrestres les plus importants, n'a donc pas changé d'avis depuis. Il se dit prêt à combattre la croissance des jeux d'argent en ligne d'après le Washington Post. Il travaille actuellement à une campagne visant à montrer (et amplifier) tous les effets négatifs des jeux en ligne.

«  Cette nouvelle pression contre les jeux d'argent en ligne est le nouveau cheval de bataille de Sheldon Adelson dans un débat législatif directement lié à son entreprise. Il est en train de tester l'influence qu'un méga-donateur comme lui peut exercer lorsque les législateurs savent qu'il est prêt à dépenser des sommes énormes pour influencer les élections. » d'après le W.Post.

Cet homme a en effet dépensé quelques 100$ millions pour la campagne présidentielle Mit Romney, alors opposé à Barack Obama. Il est clair que si l'homme passait à la place d'Obama, il aurait eu des comptes à rendre à son bienfaiteur. Car pour savoir ce qu'un homme politique va faire une fois élu, il suffit de voir qu'il l'a financé. Il est alors très facile de connaître les orientations du nouveau président.

Adelson ne pense qu'à ça

« Les conseillers d'Adelson disent qu'il est concentré exclusivement sur ce sujet et en parle tous les jours avec les membres de son équipe. Il a environ deux douzaines d'experts travaillant quasiment à temps plein sur ce problème. »

« Nous n'avons pas l'habitude de nous battre avec les milliardaires, » déclare John Pappas, directeur de la Poker Players Alliance, « mais dans ce cas, nous pensons gagner, parce que les millions d'américains qui veulent jouer en ligne vont s'opposer à cette législation, sans parler des dizaines et dizaines d'états qui veulent garder leur liberté de proposer les formes de jeux qu'ils souhaitent. »

En ayant engagé des lobbyistes et des experts en relation publique, le milliardaire a donc bien l'intention de stopper ces formes de jeux en ligne aux Etats-Unis. Il a d'ailleurs créé un groupe appelé « Coalition to Stop Internet Gambling. »

Bref l'homme dépense des millions pour que ses exigences soient exécutées au plus vite. Il oublie peut-être qu'il doit la majeure partie de sa fortune à ses casinos terrestres créés aux Etats-Unis et en Asie... Même si son combat semble très mal engagé, il faut toujours se méfier de ce qu'un homme aussi puissant peut faire. Affaire à suivre...

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.