À Sedan, le projet d’implantation d’un casino dans le château-haut abandonné ?

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
À Sedan, le projet d’implantation d’un casino dans le château-haut abandonné ?

Le 15 mars 2019 fut signé le Pacte Ardennes entre l’État et plusieurs acteurs économiques locaux. Ce plan d’action en faveur du département est né d’une ambition commune : faire des Ardennes une région d’avenir. Or, dans le Pacte Ardennes figure un projet qui semble être au point mort (ou n’ayant plus fait l’objet d’aucune communication depuis ces trois dernières années) : l’aménagement d’un casino au sein du château de Sedan, un ancien château fort du 15ème siècle.

Casino au château de Sedan : le projet ne serait pas totalement mort

Le maire de Sedan, Didier Herbillon, croit toujours dur comme fer au projet de construction d’un casino dans l’enceinte du château de Sedan. Mais pour que ce dernier soit concrétisé, un changement de la loi serait nécessaire.

« Le problème actuellement, c’est que seules les villes balnéaires ou thermales sont éligibles à l’accueil d’un casino. Or, Sedan n’appartient pas à cette catégorie de villes », explique l’élu, qui omet toutefois de dire que l’implantation d’un établissement de jeux demeure possible dans les chefs-lieux d’agglomération de plus de 500 000 habitants (ce qui est évidemment loin d’être le cas de Sedan).

Le projet a également le soutien du député LR Jean-Luc Warsmann, qui prétend même que ce dernier n’est pas totalement à l’abandon : « Le projet a failli voir le jour car un rapport de l’inspection générale de l’administration a récemment offert la possibilité de modifier la loi sur les casinos en France. Mais il y a eu un blocage au niveau du Ministère de l’Intérieur, qui était visiblement contre le projet, alors que le Ministère de l’Égalité des Territoires y était favorable », explique l’intéressé.

De la nécessité de changer la loi pour l’ensemble du territoire français

Au vu de l’éventualité de voir un casino être implanté parmi les remparts du château de Sedan, Jean-Luc Warsmann affirme avoir multiplié les actions depuis la formation du nouveau gouvernement Macron. Par exemple, le député de la troisième circonscription ardennaise en fonction depuis 1995 a révélé avoir eu plusieurs échanges avec le cabinet du Ministre de l’Intérieur. « Je me suis rendu au Ministère le 16 février dernier. Nous sommes en train de réfléchir à une solution pour faire voter une autorisation dans notre législature », raconte Jean-Luc Warsmann.

Toujours d’après le député — qui a transmis une proposition rédactionnelle au Ministère de l’Intérieur —, un vote relatif à l’assouplissement de la législation serait possible à l’horizon 2024. En effet, Jean-Luc Warsmann a déclaré qu’une nouvelle loi serait envisagée, laquelle « […] permettra de rouvrir un certain nombre de casinos dans des villes où cela n’est pas autorisé ».

Et Jean-Luc Warsmann de terminer : « L’objectif est de faire en sorte que la nouvelle définition permette à une ville comme Sedan de remplir tous les critères requis. Pour ce faire, la loi doit être changée pour toute la France ».

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Un million de visiteurs : le Casino Vikings de Sanary-sur-Mer en plein essor
Un million de visiteurs : le Casino Vikings de Sanary-sur-Mer en plein essor

Un million de visiteurs : le Casino Vikings de Sanary-sur-Mer en plein essor

Le Casino Vikings de Sanary-sur-Mer, situé dans le département du Var, vient de franchir une étape significative en accueillant son millionième client. Ce jalon hautement...

Entrez dans l'antre du dragon dans Fang's Inferno Dream Drop de Relax Gaming
Entrez dans l'antre du dragon dans Fang's Inferno Dream Drop de Relax Gaming

Entrez dans l'antre du dragon dans Fang's Inferno Dream Drop de Relax Gaming

Le mardi 09 juillet 2024, Relax Gaming a lancé une nouvelle machine à sous sur le thème des dragons baptisée Fang's Inferno Dream Drop. Dans celle-ci, les joueurs sont...