100$ millions générés par les machines à sous des bases militaires américaines

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Le département de la défense américaine opère quelques 3.000 machines à sous dans les différentes bases militaires que le pays possède dans le monde. Combinées, celles-ci ont généré 100$ millions en 2014, ce qui pose la question des joueurs compulsifs dans l’armée.

Lumière sur un problème dans l’armée

La sénatrice Elizabeth Warren a demandé un rapport pour venir en aide aux militaires qui seraient soumis aux problèmes de jeux d’argent.

En effet, les militaires font partie des populations les plus à risque quant à ce type de problèmes. Le stress intense, les longs moments de calme entre les missions, l’argent gagné qui n’est pas utilisé en « dépenses de la vie courante », etc… De nombreux éléments font que ces personnes sont plus exposées.

Warren pointe du doigt le fait que l’argent est encaissé par l’état, mais que rien n’est mis en place pour protéger les militaires du démon du jeu.

« Si l’armée opère des centres de jeux qui génèrent des dizaines de millions de dollars de chiffre d’affaires, elle a aussi besoin de s’assurer qu’il existe une prévention adéquate, des traitements, et des conseils de gestion d’argent pour les militaires en proie à des problèmes de jeux. »

« Malgré les millions de dollars que les machines à sous génèrent chaque année au Département de la Défense, sans compter les autres millions provenant des jeux de bingo, il n’a jamais été question de traitements ou de prévention pour aider les militaires hommes ou femmes à combattre ces problèmes. »

Une étude de l’université de Georgie avait démontré que le taux de joueurs compulsifs était bien plus élevé chez les militaires et vétérans de l’armée.

Il convient donc, quand on propose des jeux d’argent à certaines populations dont on connaît la « faiblesse » dans ce domaine, de mettre également en place des moyens pour éviter que ces personnes ne se retrouvent dans un engrenage morbide.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain
Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain

Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain

Au Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson a récemment annoncé que les salons de paris sportifs — jusqu’ici contraints à la fermeture en raison de la...

Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude
Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude

Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude

En Autriche, c’est actuellement le Ministère des Finances qui est responsable de l’octroi de licences d’exploitation aux opérateurs agréés. Cependant,...