50 ans de Partouche : l’héritier du groupe s’exprime dans une ambiance de fête

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
50 ans de Partouche : l’héritier du groupe s’exprime dans une ambiance de fête

Le groupe Partouche, figure emblématique du secteur des casinos en France, célèbre cette année son cinquantième anniversaire ! Patrick Partouche, l'une des figures clés du groupe, s'est rendu au casino de Royat, l'un des 42 établissements de la chaîne, pour commémorer cet événement marquant.

Partouche souffle sa cinquantième bougie au casino de Royat

C’est au casino de Royat, un établissement entièrement remis au goût du jour, que le groupe Partouche, numéro deux des casinos en France, a fêté son cinquantième anniversaire. Fondé en 1973, le groupe Partouche est le fruit d'une aventure familiale fascinante. Isidore Partouche, le père de Patrick, a acquis son premier casino à Saint-Amand-les-Eaux en 1973, suivi de l'acquisition du casino du Touquet en 1976.

Ce qui a commencé comme un projet familial a évolué pour devenir un empire avec 42 casinos, 11 hôtels, 2 golfs, des spas en veux-tu en voilà, des salles de spectacle, des restaurants et des bars, répartis dans de nombreuses villes de l’Hexagone ! En 2023, le chiffre d’affaires du groupe Partouche s'élève à 400 millions d'euros, ce qui en fait le deuxième groupe français du divertissement, juste derrière son éternel rival, Barrière.

Au micro d’un célèbre média français, Patrick Partouche, directeur du groupe, a décrit son activité avec humour, expliquant qu’il exerce le métier d’ « happyculteur ». « Nos casinos ne se limitent pas à de vastes espaces de jeux, mais offrent des expériences de divertissement complètes telles que des concerts, spectacles et dîners », justifie l’intéressé.

Les casinos ont une image de moins en moins glamour

Lors de l’interview donnée à l’un de nos confrères journalistes, Patrick Partouche a déclaré qu'il n'y a pas de profil sociologique défini, mais rappelle que les mineurs et les personnes interdites de jeux ne peuvent pas entrer dans les établissements de la marque. Quant au panier moyen des joueurs, celui-ci est d'environ 20 euros. On est donc loin de l'image glamour des casinos de James Bond…

Le débat sur les conduites addictives liées aux jeux d’argent a également été abordé. À ce sujet, Patrick Partouche a fermement rejeté les critiques souvent formulées à l'encontre des casinos. Il  a insisté sur le fait que le personnel des casinos est formé au jeu responsable et que les opérateurs français sont parmi les plus contrôlés d’Europe.

Interrogé sur l'avenir des casinos en ligne, Partouche reconnaît que la digitalisation est inévitable mais souligne que son entreprise se concentre sur l'expérience « en dur » avec de vrais clients, car cela est l’essence de son activité. Malgré tout, Patrick Partouche plaide en faveur d'une réglementation plus ferme pour contrôler les sites web clandestins.

Enfin, même si la pandémie de Covid-19 a mis à l'arrêt les casinos du groupe pendant plus d'un an, Patrick Partouche reste optimiste à ce sujet. Selon lui, malgré les défis, le groupe continue de regarder vers l'avenir avec le sourire, célébrant fièrement ses cinquante années d'existence. Pour finir, le dirigeant du groupe de loisir français éponyme a eu une pensée particulière pour les casinos de Vichy et de Royat, des éléments fondateurs du groupe.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

À Pougues-les-Eaux, le casino a droit à un lifting avant le printemps
À Pougues-les-Eaux, le casino a droit à un lifting avant le printemps

À Pougues-les-Eaux, le casino a droit à un lifting avant le printemps

À Pougues-les-Eaux, le casino Planetarium géré et exploité par le groupe Tranchant est en train de subir une transformation majeure afin d’offrir une...

Machine à sous Sweetopia Royale : Relax Gaming vous invite au paradis des sucreries !
Machine à sous Sweetopia Royale : Relax Gaming vous invite au paradis des sucreries !

Machine à sous Sweetopia Royale : Relax Gaming vous invite au paradis des sucreries !

Imaginez un monde unique en son genre, ou pâte sucrée, guimauve et autres bonbons sont légion. Des châteaux dont les toits sont garnis de M&M’s, des drapeaux en...