Arnaque à la roulette anglaise : le casino d’Enghien-les-Bains déplumé d’au moins 127 300 €

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

En août 2019, le casino d’Enghien-les-Bains avait été victime d’une escroquerie menée par cinq individus. Ces derniers étaient parvenus à tromper la vigilance des caméras de sécurité de l’établissement et s’étaient emparés de quelque 127 300 € à la roulette anglaise grâce à une technique calquée sur le modèle du bonneteau, le « Colour-up scan ». Les arnaqueurs ont finalement été jugés pour escroquerie en bande organisée, ou du moins une partie d’entre eux…

Casino d’Enghien-les-Bains : l’arnaque leur coûte deux ans de prison fermes

La police judiciaire en charge de l’enquête depuis l’escroquerie réalisée l’été dernier est parvenue à identifier les cinq individus, originaires d’Espagne et de République dominicaine. Toutefois, uniquement deux d’entre eux ont pu être jugés au Tribunal Judiciaire de Pontoise, dans le Val-d’Oise. En effet, les trois autres sont toujours en fuite, et sont même — on peut le dire —, introuvables. Finalement, le parquet a requis deux ans de prison à l’encontre des deux escrocs présents dans l’Hexagone. Quant aux trois autres, des mandats d’arrêt ont été délivrés aux juridictions concernées pour mettre fin à leur échappée.

Reste à savoir comment le groupe est parvenu à dérober 127 300 € au casino d’Enghien-les-Bains, n’est-ce pas ? Pour faire simple, l’arnaque portait sur la roulette anglaise et résidait dans la manipulation de jetons de couleur dont chaque joueur déterminait la valeur à l’achat (cette dernière pouvait aller de 5 € à 100 €). Certains des escrocs avaient pour mission de détourner l’attention du croupier présent à la table, et entre temps, le joueur en place cachait des jetons dans sa poche avant de quitter la table et de les restituer en toute discrétion à un complice, dans les toilettes. Par la suite, le complice qui avait acheté des jetons de même couleur pour une valeur nominale de 100 € n’avait plus qu’à récupérer l’équivalent en espèces, tout en multipliant par 20 la valeur initiale des jetons. Sacrément rusé, notre groupe d’escrocs hispanophones !

Pour la direction du casino, le préjudice serait en vérité bien plus élevé

Tandis qu’il semblerait que l’équipe d’arnaqueurs ait déjà tenté sa chance dans d’autres casinos  hexagonaux — avec un succès très relatif —, la direction du casino d’Enghien-les-Bains estime que le préjudice est d’à peu près 334 000 €. Or, le Tribunal Judiciaire de Pontoise n’a pas retenu l’intégralité de la période durant laquelle les faits ont été perpétrés (en effet, le tribunal s’est appuyé sur les images vidéo du casino, lesquelles ne retracent pas l’ensemble des triches commises entre le 09 août et le 17 août 2019).

La défense n’a d’ailleurs pas manqué de se servir de cette lacune contre les plaignants. Ainsi, Me Séverine Colnard a déclaré que le préjudice demandé par le casino d’Enghien-les-Bains était calculé de façon simpliste, qu’il était surévalué et, surtout, non démontré. « C’est la négligence du casino d'Enghien qui a contribué à son propre préjudice », a-t-elle terminé.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Betsoft Gaming lance les festivités hivernales avec sa nouvelle machine à sous Stay Frosty
Betsoft Gaming lance les festivités hivernales avec sa nouvelle machine à sous Stay Frosty

Betsoft Gaming lance les festivités hivernales avec sa nouvelle machine à sous Stay Frosty

Le géant des casinos en ligne Betsoft Gaming a récemment lancé Stay Frosty™ (jouable gratuitement sur JeuxCasino.com), une machine à sous sur le thème de...

Yggdrasil Gaming et le studio Jelly lancent Valhalla Saga: Thunder of Thor
Yggdrasil Gaming et le studio Jelly lancent Valhalla Saga: Thunder of Thor

Yggdrasil Gaming et le studio Jelly lancent Valhalla Saga: Thunder of Thor

L’éditeur de jeux de casino en ligne Yggdrasil et le studio indépendant Jelly ont lancé Valhalla Saga: Thunder of Thor™ (accessible ici en gratuit), premier volet...