Au Japon, le pachinko est de moins en moins populaire

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Au Japon, le pachinko est une véritable institution. Pourtant, ce jeu d’argent pratiqué surtout par l’ancienne génération rassemble de moins en moins de joueurs. En 2017, plusieurs centaines de salons ont fermé et le nombre de joueurs a continué de baisser.

Le pachinko a une image vieillissante

Le pachinko est un jeu d’arcade qui peut être assimilé à une machine à sous. Concrètement, il ressemble à la fois à un flipper inversé et à une machine à sous. C’est un jeu qui est surtout apprécié par les quarantenaires et plus, malgré les tentatives des opérateurs de séduire les jeunes générations.

En 2017, 420 salons de pachinko ont été fermés, en conséquence des baisses de fréquentation des joueurs. Il reste néanmoins plus de 10,000 salons ouverts dans le pays mais la tendance baissière est constatée depuis plusieurs années maintenant, preuve d’une baisse constante de popularité. Si l’on regarde les chiffres d’avant les années 2000, près de 30 millions de personnes s’adonnaient à ce jeu d’argent. Désormais ils sont à peine 10 millions.

Cette baisse continue est due à plusieurs facteurs.

Tout d’abord, le pachinko a une image vieillissante. La plupart des joueurs réguliers sont âgés de la quarantaine, cinquantaine ou plus. Selon les jeunes, le pachinko est un jeu qui n’a que peu d’intérêt. Un peu comme les jeux à gratter en France, ils considèrent que l’espérance de gains est trop basse pour y investir trop d’argent.

En outre, les Japonais ont accès à d’autres formes de jeux, notamment en ligne, depuis quelques années. Cette concurrence accessible sur les smartphones est bien plus attractive et est constituée de jeux plus variés et plus dynamiques. A choisir, les trente ans et moins préfèrent ces formes de divertissement plutôt que les salons de pachinkos.

Enfin, le Japon a légalisé les casinos resorts l’année dernière et est en train de préparer un cadre légal pour construire des établissements de jeux dans un futur proche. A priori, il y aura deux mega-casino au Japon d’ici 2022 et ces lieux seront plus attractifs que les vieux salons de pachinko. Tout cela participe au lent déclin de ces jeux japonais.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Playtech acquiert une part minoritaire du capital de Hard Rock Digital
Playtech acquiert une part minoritaire du capital de Hard Rock Digital

Playtech acquiert une part minoritaire du capital de Hard Rock Digital

Le géant des casinos en ligne Playtech vient de conclure un partenariat élargi avec Hard Rock Digital (HRD), la branche iGaming de Hard Rock International et Seminole Gaming. Dans le...

Casino Joa La Siesta : de nouvelles machines à sous pour se démarquer de la concurrence
Casino Joa La Siesta : de nouvelles machines à sous pour se démarquer de la concurrence

Casino Joa La Siesta : de nouvelles machines à sous pour se démarquer de la concurrence

Le casino Joa d’Antibes est en train de renouveler son parc de 150 machines à sous. À quelques mois du lancement de la saison estivale, l’établissement de jeux de...