Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude

En Autriche, c’est actuellement le Ministère des Finances qui est responsable de l’octroi de licences d’exploitation aux opérateurs agréés. Cependant, selon le responsable du ministère en question, Gernot Blümel, une toute nouvelle autorité de régulation verra bientôt le jour afin de le remplacer, tout en bénéficiant de pouvoirs étendus. Décryptage.

Une nouvelle autorité de régulation pour le marché autrichien des jeux de hasard

Le Ministre des Finances autrichien, Gernot Blümel, a annoncé une vaste révision du cadre réglementaire du marché des jeux d'argent du pays. Celle-ci permettra le renforcement des contrôles visant à protéger les joueurs, l’introduction de nouveaux standards et exigences en matière de transparence, ainsi que la création d’une toute nouvelle autorité de surveillance.

En effet, tandis que c’est actuellement le Trésor autrichien qui fait office de gendarme du marché des jeux de hasard, c’est un organisme de régulation inédit qui sera bientôt chargé de la délivrance de licences aux opérateurs autorisés, entre autres choses. Et c’est cette même entité qui sera responsable de la sécurité des joueurs.

Selon Gernot Blümel : « La protection des joueurs est un sujet crucial, car les jeux d'argent appartiennent à un domaine très sensible. Les jeux d’argent peuvent rendre les joueurs vulnérables, et cela peut avoir des répercussions sur leur vie familiale et sur leur vie en société en règle générale ». Et ce dernier de terminer : « Les joueurs sont souvent touchés par la dépendance et, par conséquent, ils sont confrontés à des problèmes financiers, psychologiques et existentiels majeurs ».

De nouvelles mesures pour secourir les joueurs et responsabiliser les opérateurs

Le régulateur autrichien sera aussi chargé d'établir un système national d’auto-exclusion pour la pratique des jeux de casino en ligne et physiques. En outre, il devra renforcer les mesures d'exécution des pratiques recommandées aux opérateurs ne disposant pas d’une licence, ainsi que les sanctions à leur encontre (amende pénale, blocage des sites web par les fournisseurs d’accès à internet et dispositifs anti-récidive). Une liste noire des domaines sans licence sera vraisemblablement créée dans le cadre du processus susmentionné.

Gernot Blümel a poursuivi son élocution en déclarant qu’il souhaitait se rapprocher du modèle réglementaire allemand, ce qui reviendrait à introduire des contrôles sur les limites de dépôt mensuelles, une limitation des paris et du temps de jeu sur certains jeux ciblés tels que les machines sous en ligne, véritable gouffre financier pour les joueurs.

Pour terminer, les taxes et impôts auxquels les opérateurs sont redevables devraient probablement augmenter. La publicité pour les jeux de hasard sera limitée voire supprimée, ce qui laisse à penser que la commercialisation des produits iGaming sera soumise à des contrôles particulièrement stricts.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Pariplay lance sa machine à sous Titan’s Riches, un concentré d’action et de gros gains !
Pariplay lance sa machine à sous Titan’s Riches, un concentré d’action et de gros gains !

Pariplay lance sa machine à sous Titan’s Riches, un concentré d’action et de gros gains !

Le fournisseur de solutions iGaming et agrégateur de jeux de casino en ligne basé à Gibraltar Pariplay a lancé une toute nouvelle machine à sous en ligne,...

Machine à sous vidéo Fire Toad : la créativité enfin retrouvée pour Play’n Go ?
Machine à sous vidéo Fire Toad : la créativité enfin retrouvée pour Play’n Go ?

Machine à sous vidéo Fire Toad : la créativité enfin retrouvée pour Play’n Go ?

Développeur de jeux de casino le plus actif et prolifique de 2020, Play’n Go a toutefois eu du mal à réaliser des machines à sous réellement uniques et...