Business : Playtech accepte l’offre de rachat d’Aristocrat pour 3,2$ milliards

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
Business : Playtech accepte l’offre de rachat d’Aristocrat pour 3,2$ milliards

C’est un événement historique. Le géant des casinos en ligne Playtech a accepté la proposition de rachat d’Aristocrat Leisure, fabricant de machines à sous de renommée internationale, dans le cadre d’une offre publique d’achat (OPA) dont le montant est fixé à 3,2 milliards de dollars américains. La fusion des deux groupes donnera naissance à un poids lourd de l’industrie des jeux, lequel pourra prétendre à une place de leader dans le moyen terme.

La naissance d’un colosse : Playtech accepte l’offre de rachat d’Aristocrat

Playtech, l'un des plus gros fournisseurs de technologies dans le secteur iGaming, sera bientôt absorbé par Aristocrat Leisure, un concurrent australien dont la gamme de produits est particulièrement étoffée (machines à sous physiques et en ligne, jeux vidéo sociaux et free-to-play via sa filiale Big Fish Games). En vérité, la plupart des joueurs de casino en ligne connaissent les deux entités citées et se doutent que leur réunion donnera naissance à un nouveau poids lourd. La concurrence peut d’ores et déjà trembler !

Aristocrat, groupe basé en Australie, devra débourser 3,2 milliards de dollars dans le cadre d’une OPA afin d’acquérir l’entreprise basée sur l’Île de Man mais originaire d’Estonie, également cotée à la Bourse de Londres. À court terme, l’objectif du groupe unifié est d’amplifier la digitalisation de leurs activités, notamment aux États-Unis, sans oublier de renforcer leur présence en Europe.

Si l'acquisition est approuvée par les actionnaires (le consentement d’au moins 75 % d’entre eux est requis pour passer à l’étape supérieure), la nouvelle société emploiera du personnel dans pas moins de vingt-quatre pays à travers le monde, disposera de sept studios dont elle aura la propriété exclusive et opérera dans quelque trente juridictions réglementées.

Une acquisition qui devrait être finalisée au deuxième trimestre 2022

Selon Trevor Croker, PDG d’Aristocrat, et Mor Weizer, directeur général de Playtech, l’acquisition devrait être finalisée au deuxième trimestre 2022. Les deux hommes ont bien entendu commenté l’opération à venir, laquelle marquera l’histoire de l’industrie des jeux de casino.

Pour le premier : « Les forces d’Aristocrat sont des produits de classe mondiale, une clientèle internationale qui pèse plusieurs centaines de millions d’euros chaque année et un travail juridique qui a permis la création de relations réglementaires saines. Playtech, quant à lui, est le fournisseur de plateformes de jeux en ligne leader du secteur et a inscrit une empreinte B2C substantielle en Europe », si bien que les deux entreprises, une fois fusionnées, seront idéalement positionnées pour saisir les plus belles opportunités du segment mondial des jeux de casino.

Mor Weizer a également commenté la nouvelle, décrivant l’alliance d’Aristocrat et de Playtech comme « une aventure passionnante qui a pour vocation de construire l'une des plus grandes plateformes de jeu B2B au monde, en se reposant sur des personnes, des infrastructures et une expertise de premier ordre ».

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Top 5 des stars qui ont une machine à sous à leur effigie
Top 5 des stars qui ont une machine à sous à leur effigie

Top 5 des stars qui ont une machine à sous à leur effigie

Les développeurs de jeux de casino en ligne savent qu’une grande partie de leurs joueurs aime les potins de stars, les paillettes et les derniers scoops des paparazzis. C’est...

iSoftBet lance sa nouvelle machine à sous Scrooge Megaways
iSoftBet lance sa nouvelle machine à sous Scrooge Megaways

iSoftBet lance sa nouvelle machine à sous Scrooge Megaways

Le développeur de jeux de casino en ligne britannique iSoftBet vient de lancer Scrooge Megaways™, une nouvelle machine à sous vidéo sur le thème de Noël,...