Canada : Unibet Casino sanctionné pour avoir enfreint les règles dans l’Ontario

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
Canada : Unibet Casino sanctionné pour avoir enfreint les règles dans l’Ontario

Au Canada, la Commission des Alcools et des Jeux de l’Ontario (AGCO) a infligé à Unibet, marque détenue et exploitée par Kindred Group, une sanction de 48 000 $ canadiens (l’équivalent de 37 192 €) pour avoir enfreint la réglementation sur la publicité et autres incitations de type bonus. Selon l’AGCO, entre le 19 et le 22 mai de l’année en cours, Unibet Casino aurait affiché et diffusé de nombreux messages promotionnels illégaux, lesquels ont mis en avant des « offres de bienvenue généreuses ».

En Ontario, Unibet Casino pénalisé par le régulateur pour violation des règles

Les règles de l’AGCO relatives aux jeux d’argent sur Internet interdisent l’utilisation de publicités à grande échelle. Ainsi, tous les messages ou communiqués faisant la promotion de bonus ne sont pas tolérés ; en vérité, ces derniers sont mêmes limités aux sites des opérateurs agréés (ce qui est le cas d’Unibet Casino) ainsi qu’aux publicités dites « directes », c’est-à-dire celles qui ne peuvent être émises qu’après avoir obtenu le consentement du joueur.

Or, Unibet Casino a, durant une courte période, eu recours à des méthodes marketing qui sont tout bonnement interdites dans l’Ontario. En conséquence, le régulateur local s’est emparé du dossier et a jugé que Kindred Group a enfreint les règles : la société iGaming doit régler la somme de 48 000 $ canadiens, bien que celle-ci ait la possibilité de faire appel de cette décision auprès du Licence Appeal Tribunal, un tribunal juridictionnel indépendant de l’AGCO rattaché aux tribunaux généraux de l’Ontario.

« Nous attendons de tous les opérateurs enregistrés qu'ils atteignent et maintiennent des normes élevées en matière de jeu responsable, de protection des joueurs et d'intégrité des jeux », a sagement rappelé Tom Mungham, directeur général et gardien public des registres de l’AGCO. Et ce dernier de terminer : « L’AGCO continuera de surveiller les activités des sites de jeux en ligne afin de s’assurer qu’ils respectent bien leurs obligations en vertu de la Loi sur la réglementation des jeux de l’Ontario ».

Unibet sanctionné par l’AGCO cinq mois après l’obtention d’une licence

Unibet fut l’un des tout premiers opérateurs à hériter d’une licence suite à l’ouverture du marché de l’Ontario à la concurrence. Mais tandis que récemment, cinq entités professionnelles ont appelé à la répression des opérateurs illégaux, la récente sanction écopée par Unibet Casino montre que même les sociétés titulaires d’une licence sont loin d’être irréprochables…

Rappelons qu’Unibet dispose d’ores et déjà de sept licences en Amérique du Nord, la firme étant principalement implantée dans les États fédéraux américains ayant une politique favorable aux jeux d’argent en ligne. Au Canada, pour le moment, seul l’Ontario a régulé son marché des jeux online. Ce dernier est piloté par iGaming Ontario, une filiale de la Commission des Alcools et des Jeux de l’Ontario.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Playson lance sa machine à sous pour les amoureux des chats : Bozo Cats
Playson lance sa machine à sous pour les amoureux des chats : Bozo Cats

Playson lance sa machine à sous pour les amoureux des chats : Bozo Cats

Ils font leurs griffes sur votre beau canapé en cuir, ils vous mènent en bateau pour avoir de la pâté et parfois — uniquement quand il en ont l’envie —,...

Le casino de Bagnoles-de-l’Orne-Normandie intègre le Top 50 français
Le casino de Bagnoles-de-l’Orne-Normandie intègre le Top 50 français

Le casino de Bagnoles-de-l’Orne-Normandie intègre le Top 50 français

Le casino de la commune nouvelle de Bagnoles-de-l’Orne-Normandie, située dans la région éponyme, se trouve à présent parmi les cinquante premiers casinos de...