Casino de Cayeux-sur-Mer : les six braqueurs bientôt condamnés au Palais de Justice d’Amiens

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
Casino de Cayeux-sur-Mer : les six braqueurs bientôt condamnés au Palais de Justice d’Amiens

Un procès très attendu, dont les faits se sont déroulés il y a près de sept ans, a enfin été ouvert le jeudi 23 mars dernier ! En effet, en septembre 2016, quatre braqueurs lourdement armés avaient dévalisé le casino de Cayeux-sur-Mer, dans la Somme. Alors qu’ils sont pour le moment en détention provisoire, ces derniers seront jugés dans les prochains jours aux côtés de deux autres personnes. Au-delà de l’affaire en elle-même qui connaîtra prochainement son dénouement, c’est l’incroyable lenteur, voire laxisme, de la justice française qui doivent être mis en évidence.

Braquage du casino de Cayeux-sur-Mer : la justice va (enfin) trancher !

Le 22 juin 2017, après presque douze mois d’enquête, les services de gendarmerie d’Abbeville et d’Amiens avaient mis en examen sept personnes suspectées d’avoir participé de près ou de loin au braquage du casino de Cayeux-sur-Mer. Parmi elles figurent les quatre braqueurs, lesquels sont âgés de 29 à 41 ans et sont domiciliés en Picardie.

Tandis que l’enquête menée par la gendarmerie avait permis d’anticiper une très possible récidive, le petit groupe ne tarda pas à reconnaître les faits qu’on lui reprochait. À l’ouverture du procès ce jeudi 23 mars 2023, les chefs d’accusation reconnus à son égard sont nombreux : extorsion avec arme, association de malfaiteurs, séquestration, et bien plus.

C’est au Palais de Justice d’Amiens que six des individus placés en détention provisoire seront jugés dans les jours à venir, la décision de la magistrature devant être rendue le jeudi 30 mars à venir. L’on se demandera malgré tout comment il est possible que le procès n’intervienne que maintenant, presque sept ans après les faits, d’autant plus que les suspects ont avoué leurs torts assez rapidement après le début de l’enquête…

Un couple et un employé du casino vraisemblablement complices des faits

Rappelons que les braqueurs avaient fait irruption à l’intérieur du casino de Cayeux-sur-Mer munis de revolvers et de fusils à pompe. Ces derniers auraient menacé le directeur de l’établissement ainsi que trois salariés, avant de les enfermer dans une pièce à double tour.

Par la suite, les braqueurs ont forcé la caisse du casino, s’emparant de pas moins de 45 000 €, avant de prendre la fuite à bord d’un véhicule qu’ils incendièrent à quelques kilomètres du lieu du crime, dans l’espoir d’effacer toute preuve de leur hold-up.

À noter que les quatre braqueurs avaient été assistés par trois complices, dont un couple. Le principal d’entre eux n’est autre qu’un employé du casino de Cayeux-sur-Mer (bien entendu licencié depuis les faits). L’un des membres du couple ne sera pas jugé car l’enquête n’est pas parvenue à confirmer l’implication de ce dernier dans le braquage, en raison de l’absence de preuves.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

The Runemakers DoubleMax : une nouvelle machine à sous débarque sur les casinos en ligne Yggdrasil
The Runemakers DoubleMax : une nouvelle machine à sous débarque sur les casinos en ligne Yggdrasil

The Runemakers DoubleMax : une nouvelle machine à sous débarque sur les casinos en ligne Yggdrasil

Yggdrasil Gaming, l’un des leaders mondiaux du secteur des jeux de hasard en ligne, et son studio partenaire Bang Bang Games, ont récemment lancé une nouvelle machine à sous...

Le groupe Barrière lance une campagne de recrutement à l’attention des jeunes retraités
Le groupe Barrière lance une campagne de recrutement à l’attention des jeunes retraités

Le groupe Barrière lance une campagne de recrutement à l’attention des jeunes retraités

Dans une démarche proactive en faveur de la diversité et de l'inclusion au sein de sa main-d'œuvre, le prestigieux groupe Barrière lance une campagne de recrutement...