Ces Chinois qui ont volé 130,000 francs suisses au casino de Zurich

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
Ces Chinois qui ont volé 130,000 francs suisses au casino de Zurich

En mars 2024, onze ouvriers originaires de Chine travaillant dans l’industrie textile en Italie sont parvenus à voler 130,000 francs suisses au casino de Zurich, avant d’être arrêtés. Le quotidien suisse germanophone Neue Zürcher Zeitung a retracé cette fraude assez inhabituelle.

Vol au casino de Zurich : pas besoin de faire comme dans Ocean’s Eleven

L'affaire a commencé à Prato, deuxième ville de la Toscane, dans le nord de l'Italie, où se trouvent de nombreuses entreprises textiles chinoises employant des milliers d'ouvriers, souvent dans des conditions assez précaires. C'est ici que l'idée d'une arnaque facile a circulé parmi les travailleurs d’Asie de l’est, incitant onze d'entre eux à tenter leur chance.

Le groupe en question a décidé d’exécuter son arnaque au casino de Zurich, où il a en effet réussi à subtiliser quelque 130,000 francs en se servant d’une méthode de triche on ne peut plus simple, mais diaboliquement efficace ! En effet, pas besoin de faire comme dans Ocean’s Eleven lorsqu’on sait travailler en équipe !

Concrètement, le joueur (un certain Hao Zeng, âgé de 37 ans) et ses complices (dont figure Tian Chang, un nom qui revient beaucoup dans le dossier d’enquête) ont discrètement filmé les cartes d’une table de baccarat et firent en sorte que les croupiers soient toujours distraits. De cette manière, grâce aux enregistrements vidéo qui permettaient de mémoriser l’ordre des cartes, remporter la victoire n’était qu’un jeu d’enfant !

Le directeur du casino se félicite de la fin de cette arnaque

La manœuvre des onze Chinois a réussi à tromper la vigilance des croupiers jusqu'à ce qu'ils soient finalement attrapés en tentant de répéter leur coup une fois de trop. Marcus Jost, le directeur du casino, se félicite que ce soit ses employés qui aient découvert la fraude.

Les onze Chinois, parmi lesquels se trouvaient des hommes et des femmes qui ne se connaissaient probablement que superficiellement, sont arrivés en Suisse par Chiasso en mars 2024. Le 26 mars, Hao Zeng s’est installé à une table de Punto Banco, une variante du baccarat. En seulement huit minutes, ce dernier a gagné l’ensemble de ses paris et a empoché 6,500 francs. Deux heures plus tard, il a récidivé et a quitté la table avec 7,500 francs. Le hasard n’était alors plus permis…

La méthode de triche, connue depuis des années et expliquée dans des tutoriels en ligne, est presque déconcertante de simplicité. Cependant, les tricheurs n’ont pas pu la réitérer puisque le 27 mars au soir, alors qu'ils essayaient de rejouer, ces derniers furent arrêtés.

Tandis qu’Hao Zeng est aujourd’hui en détention — ayant été condamné à quatre mois de prison avec sursis et au règlement des frais de procédure et des compensations financières réclamées par le casino —, huit de ses complices sont également sous le coup de condamnations. Marcus Jost, le directeur du casino, ne sait pas combien des 130,000 francs volés pourront être récupérés. Il assure néanmoins que le Punto Banco continuera d'être proposé au sein de son casino zurichois.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Un million de visiteurs : le Casino Vikings de Sanary-sur-Mer en plein essor
Un million de visiteurs : le Casino Vikings de Sanary-sur-Mer en plein essor

Un million de visiteurs : le Casino Vikings de Sanary-sur-Mer en plein essor

Le Casino Vikings de Sanary-sur-Mer, situé dans le département du Var, vient de franchir une étape significative en accueillant son millionième client. Ce jalon hautement...

Entrez dans l'antre du dragon dans Fang's Inferno Dream Drop de Relax Gaming
Entrez dans l'antre du dragon dans Fang's Inferno Dream Drop de Relax Gaming

Entrez dans l'antre du dragon dans Fang's Inferno Dream Drop de Relax Gaming

Le mardi 09 juillet 2024, Relax Gaming a lancé une nouvelle machine à sous sur le thème des dragons baptisée Fang's Inferno Dream Drop. Dans celle-ci, les joueurs sont...