Corée du Sud : Les joueurs à problème mineurs sont de plus en plus nombreux

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Le problème de l’addiction aux jeux d’argent est-il de plus en plus important du côté de la population sud-coréenne ? C’est le constat qu’a fait le Korean Center on Gambling Problems (KCGP), qui remarque d’une part que les mineurs sont de plus en plus concernés par ce fléau et d’autre part qu’ils ont plus de mal à sortir de cette addiction.

Les mineurs de plus en plus touchés

C’est un constat alarmant du côté de la Corée du Sud. Un constat qui pourrait se retrouver dans d’autres pays. Plus une personne développe des problèmes d’addiction à un jeune âge, plus elle a du mal à s’en défaire.

Selon le KCGP, la plupart des joueurs du pays cherchant une aide pour contrôler leurs pulsions de jeux ont aux alentours de 30 ans. Pour autant, de plus en plus de mineurs sont recensés parmi les accros. En 2018, ils étaient 1,027 contre 168 en 2015. On peut seulement imaginer que le nombre réel de mineurs à problème est plus important. Ces chiffres ne concernent en effet que ceux qui demandent de l’aide.

Les mineurs sont également ceux qui ont le plus de mal à se débarrasser d’une addiction aux jeux (et par extension, de toutes autres addictions). Seuls 23% d’entre eux y parviennent. Là encore, les chiffres d’il y a quelques années, en l’occurrence de 2016, montraient un taux de réussite de 48%.

Les jeux en ligne mis en cause

Pour la plupart, les mineurs dépendant aux jeux d’argent l’ont été à cause des jeux en ligne. C’est grâce à l’accès facile du gambling en ligne que les statistiques ont gonflé en deux ou trois ans.

En Corée du Sud, les jeux d’argent en ligne sont formellement interdits. Mais comme tout autre endroit sur le globe, une interdiction ne suffit pas à faire disparaître une activité. A l’inverse, une régulation stricte pourrait avoir un effet positif car elle pourrait encadrer l’activité.

En Corée du Sud, le seul casino terrestre qui peut accueillir les résidents du pays est le Kangwon Land, qui est d’ailleurs de loin le plus important en termes de chiffre d’affaires. Pour tous les autres, seuls les touristes sont autorisés à jouer.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Finance : le groupe Partouche sort enfin de la zone rouge après deux années de déficit
Finance : le groupe Partouche sort enfin de la zone rouge après deux années de déficit

Finance : le groupe Partouche sort enfin de la zone rouge après deux années de déficit

Bonne nouvelle pour le numéro deux des casinos en France ! Partouche retrouve des couleurs après deux années fiscales particulièrement maussades sur le plan des finances....

Play’n Go annonce sa nouvelle machine à sous Legacy of Inca, attendue pour le 02 février 2023
Play’n Go annonce sa nouvelle machine à sous Legacy of Inca, attendue pour le 02 février 2023

Play’n Go annonce sa nouvelle machine à sous Legacy of Inca, attendue pour le 02 février 2023

Le développeur de jeux de casino en ligne Play’n Go vient d’annoncer une toute nouvelle machine à sous qui sortira sur les sites de ses opérateurs partenaires le 02...