Dix joueurs condamnés pour triche au casino d’Enghien-les-Bains

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

En avril 2017, dix joueurs avaient été suspectés de triche au casino d’Enghien-les-Bains mais aussi ailleurs en Bretagne et dans les Vosges, notamment à Carnac, Quiberon et Vittel. Il se trouve que la justice a tranché et ces derniers devront indemniser les différents établissements pour le préjudice qu’ils leur ont fait subir. Plus d’explications dans les lignes qui suivent. 

La plupart écopent de peines avec sursis

En avril 2017, dix individus avaient détecté une anomalie dans les jeux de roulette électronique du casino d’Enghien-les-Bains. Ils avaient alors profité de cette faille pour encaisser un maximum de gains. D'après le Parisien, ces dix personnes ont été condamnées ce mercredi par le Tribunal Correctionnel de Pontoise pour escroquerie en bande organisée.

La plupart d’entre elles écopent d’une peine de prison ferme allant de 3 mois à 6 mois. Par ailleurs, elles devront aussi payer une amende de 7 000 € chacune. Parmi les prévenus, certains ont été condamnés à des peines de prison avec sursis allant jusqu’à un an. Sur les dix individus inculpés, trois d’entre eux ont été relaxés. Le Tribunal Correctionnel de Pontoise a par ailleurs ordonné la saisie d’un 4x4 de luxe et d’une BMW X6.

Toutefois, la facture s’avère moins salée que prévue pour les tricheurs. En effet, la direction du casino d’Enghien-les-Bains avait déclaré que le préjudice subi s’élevait à 783 000 €. Or, suite à l’examen du dossier par le juge, le tribunal a estimé que l’établissement de jeux de casino ne devra être indemnisé qu’à hauteur de 150 116 €. 

Quid des casinos de Carnac, Quiberon et Vittel ? 

Rappelons que certains des joueurs condamnés avaient également triché lors d’une tournée estivale dans d’autres casinos. En effet, les établissements de jeux der Carnac, Quiberon et Vittel ont eux aussi subi un préjudice. Les tricheurs devront aussi rembourser lesdits casinos. Le casino de Carnac recevra une indemnisation de 7 634 € au titre du préjudice moral et matériel. Le casino de Quiberon sera indemnisé 20 247 € pour les mêmes raisons. Quant au casino de Vittel, dans les Vosges, il percevra 11 643 €.

Le casino d’Enghien-les-Bains s’était rendu compte de la supercherie en découvrant ses mauvais bilans. En visionnant les enregistrements vidéo des caméras de surveillance, le casino s’était rendu compte que les tricheurs avaient activé la manette qui se trouve dans une trappe, près du plateau où tourne la bille. En effet, cette manette typique des jeux de roulette conçus par Novomatic permet de réinitialiser la partie, et rembourse en conséquence toutes les mises enregistrées par la machine avant que celle-ci ne soit vidée par un technicien. Les autres casinotiers sont prévenus !

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Casinos de Macao : les fournisseurs d’équipements quittent les lieux, au grand malheur des opérateurs
Casinos de Macao : les fournisseurs d’équipements quittent les lieux, au grand malheur des opérateurs

Casinos de Macao : les fournisseurs d’équipements quittent les lieux, au grand malheur des opérateurs

À Macao, les conséquences de la nouvelle loi sur les jeux se font d’ores et déjà sentir. Tandis qu’elle n’entrera en vigueur que l’année...

New York : Wynn Resorts Limited va construire un casino à Manhattan
New York : Wynn Resorts Limited va construire un casino à Manhattan

New York : Wynn Resorts Limited va construire un casino à Manhattan

Tandis que Hard Rock International souhaite implanter un casino à Manhattan, un établissement concurrent verra bientôt le jour dans le cinquième arrondissement de New York....