En France, les casinos se préparent pour une éventuelle réouverture le 02 juin

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Cela fait depuis le 15 mars 2020 que les casinos sont fermés en France. Pas de jeux de table, pas de bandits manchots, pas de restaurants, pas de spectacles à se mettre sous la dent. Malgré tout, dans l’attente d’une nouvelle annonce du gouvernement le 25 mai prochain au sujet de la potentielle réouverture des lieux de restauration — et donc, potentiellement, des casinos —, les casinotiers se préparent et procèdent à d’importants réaménagements.

Casino du Val-André : « On attend le feu vert avec impatience ! »

Fermé depuis le 14 mars au soir, le casino du Val-André, dans les Côtes-d’Armor, a déjà pris les mesures nécessaires en vue d’une réouverture le 02 juin. Encore en chômage partiel, les cinquante-deux salariés de l’établissement sont prêts à reprendre. Quant aux espaces de jeu, ils ont été réaménagés : les machines à sous sont séparées les unes des autres d’un mètre minimum, et lorsque cela n’est pas possible, c’est une paroi en plastique transparente qui fera respecter la distanciation sociale. En outre, le casino possède à présent une entrée et une sortie bien distinctes. 

Mais la préparation doit également se faire ailleurs, et cela, le directeur du casino du Val-André, Frédéric Blardonne, en a bien conscience : « Le port du masque sera bien entendu obligatoire, en sachant que nos salariés seront bientôt formés aux gestes barrières et sanitaires. Les machines à sous seront toutes désinfectées après le passage de chaque client. Il faut aussi que l’on fasse de la pédagogie auprès des joueurs. Dans tous les cas, on attend le feu vert avec impatience ! ». 

Le maire de Granville demande la réouverture du casino de la commune

Dans le même temps, à Granville, dans le département de la Manche, les choses s’accélèrent. En effet, par l’intermédiaire d’un courrier adressé au préfet, le maire de la commune, Dominique Baudry, exige la réouverture du casino Stelsia de la ville. « L’exploitant souhaite obtenir l’autorisation d’ouvrir son établissement pour les machines à sous et les jeux électroniques, à l’exclusion de toutes autres activités, comme la restauration, le bar et les animations », explique le maire. 

Pour appuyer leur demande, le directeur du casino, Dominique Gortari, et le reste de son équipe, évoquent le respect très strict des protocoles sanitaires en ajoutant également que la requête « […] répond à une aspiration légitime de la population granvillaise, et devrait donc pouvoir faire l’objet d’une réponse favorable ». Reste qu’à l’heure actuelle, l’ensemble des casinos français sont fermés jusqu’à nouvel ordre. Rappelons toutefois que le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé que le gouvernement envisageait une réouverture des restaurants et cafés le 02 juin, et  ce uniquement dans les départements en zone verte. La décision devrait être prise très prochainement.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain
Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain

Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain

Au Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson a récemment annoncé que les salons de paris sportifs — jusqu’ici contraints à la fermeture en raison de la...

Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude
Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude

Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude

En Autriche, c’est actuellement le Ministère des Finances qui est responsable de l’octroi de licences d’exploitation aux opérateurs agréés. Cependant,...