En Suède, l’auto-exclusion concerne plus de 20 000 joueurs de casino

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Depuis le 1er janvier 2019, le marché des jeux de hasard en ligne suédois a changé de visage. Or, à peine quelques semaines après l’ouverture du marché des jeux de hasard en ligne à la concurrence, pas moins de 20 000 parieurs ont décidé de s’auto-exclure. En effet, le gouvernement du pays scandinave a mis à la disposition des joueurs un site web, Spelpaus.se, lequel permet aux joueurs de casino en ligne de se faire aider face aux nombreuses tentations émanant des opérateurs sur internet.

Suède : un système d’auto-exclusion pour protéger les joueurs vulnérables

Selon le régulateur suédois Spelinspektionen, anciennement connu sous le nom de Lotteriinspektionen, plus de 20 000 personnes se sont inscrites dans le système d’auto-exclusion mis à la disposition des joueurs via le site Spelpaus.se entre le 1er janvier et le 1er février 2019. Si la plupart de ces personnes l’ont fait pour une durée indéterminée, le système leur permet de se prémunir en cas de pulsion : si jamais elles tentent d’entrer dans un casino terrestre ou dans le salon d’un bookmaker, la porte leur sera immédiatement fermée. Même chose si elles essaient de parier de l’argent sur internet !

Rappelons que le système d’auto-exclusion a été introduit dans le cadre de la refonte du marché suédois des jeux de hasard. La nouvelle réglementation est entrée en vigueur le 1er janvier 2019, ouvrant le marché local aux opérateurs internationaux. Spelinspektionen a annoncé la semaine dernière avoir délivré 69 licences aux entreprises intéressées depuis le début de l’appel à candidatures. Le contrôle du suivi des joueurs à risque par les opérateurs fait partie des tâches prioritaires de Spelinspektionen depuis la libéralisation du marché suédois. D’ailleurs, l’organisme de régulation a constaté certaines irrégularités dans la manière dont les entreprises nouvellement agréées ont procédé à l’enregistrement des nouveaux joueurs. Cela a déjà donné lieu à des avertissements dûs à des manquements en matière de conformité.

Spelinspektionen promet de lourdes amendes contre les fraudeurs

Au mois de janvier, l'autorité suédoise des jeux de hasard a déclaré qu'elle ne manquerait pas d'imposer des amendes aux opérateurs ne respectant pas le règlement. Elle se laisse même le droit de surprendre voire de résilier les licences des opérateurs trop laxistes. Concrètement, Spelinspektionen a découvert que certains opérateurs sous licence ne s’étaient pas assurés de l’intégration de leurs joueurs dans le système national d’auto-exclusion. En conséquence, les joueurs auto-exclus étaient toujours en mesure de jouer avec de l’argent réel, et ce contre leur volonté première.

L'organisme de réglementation a envoyé des lettres de mise en demeure à toutes les sociétés agréées, les avertissant que si elles violaient les nouvelles règles de façon récurrente, elles seraient passibles de lourdes amendes et d'une suspension ou résiliation immédiate de licence. En vertu de la loi suédoise sur les jeux, les exploitants qui enfreignent les règles et réglementations en vigueur pourraient se voir imposer des amendes ne dépassant pas 10 % de leur chiffre d’affaires en Suède.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Un hiver synonyme de richesse sur la machine à sous Frost Queen Jackpots d’Yggdrasil
Un hiver synonyme de richesse sur la machine à sous Frost Queen Jackpots d’Yggdrasil

Un hiver synonyme de richesse sur la machine à sous Frost Queen Jackpots d’Yggdrasil

Le développeur de logiciels et de jeux de casino en ligne Yggdrasil Gaming vient de lancer son premier titre majeur de l’année 2021 : Frost Queen Jackpots™, une machine...

Aux Pays-Bas, le lancement du marché iGaming réglementé à nouveau retardé
Aux Pays-Bas, le lancement du marché iGaming réglementé à nouveau retardé

Aux Pays-Bas, le lancement du marché iGaming réglementé à nouveau retardé

De toute évidence, les Pays-Bas ont pris un peu plus de retard en ce qui concerne le lancement de leur marché réglementé des jeux de casino en ligne. En effet, le...