Faillite du Cirque du Soleil suite à la crise du Coronavirus

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Le Cirque du Soleil, l’entreprise de divertissement artistique qui anime de nombreux spectacles à Las Vegas et dans le monde, vient de se mettre officiellement en faillite après la quarantaine provoquée par le Coronavirus. A noter que l’entreprise est en difficulté financière depuis son rachat en 2015. La crise du Coronavirus a forcé l’entreprise à arrêter tous ses shows et a entraîné le licenciement de près de 95% de ses employés.

Le Coronavirus : le coup de trop

Le Cirque du Soleil est l’entreprise de divertissement la plus rentable de Las Vegas. Etait. Car la fermeture de tous les casinos durant le Coronavirus a eu raison de la santé fragile de la structure. Depuis que son fondateur Guy Laliberte a vendu ses parts en 2015 pour 1,5$ milliard, le Cirque du Soleil est en perte de vitesse. La faute à la nouvelle vision des dirigeants.

Le Cirque du Soleil était pourtant toujours très présent à Vegas et proposait plusieurs spectacles réguliers dans plusieurs casinos de la ville. Depuis 36 ans, les visiteurs se pressaient pour aller voir des shows comme « Michael Jackson : One » au Mandalay Bay, « The Beatles Love » au Mirage, « Ka » au MGM Grand, « Zumanity » au New York-New York, « » au Bellagio et « Mystère » au It. Mais même en générant des centaines de millions de dollars chaque année, les dépenses étaient trop importantes.

Le Cirque du Soleil propose aussi des spectacles dans d’autres parties du monde. Au total, 44 shows ont été arrêtés net en mars 2020 avec le Coronavirus. 95% des quelque 5,000 employés ont été remerciés, dont 1,300 à Las Vegas seulement.

Le Cirque du Soleil s’est donc officiellement mis en faillite au Canada - le pays de son siège - pour protéger ses biens et sa structure.

Parti de rien

Le Cirque du Soleil a été créé en 1984 à Montreal par Guy Laliberte et Gilles Ste-Croix. Laliberte, qui possédait 80% des parts jusqu’en 2015, est passé de la misère à la fortune en commençant comme artiste de rue grâce à ses talents d’accordéoniste et de cracheur de feu.

Grâce à sa venue à Las Vegas en décembre 1993, son groupe d’artistes a pu s’établir durablement et passer d’un seul spectacle régulier au Treasure Island (Avec le show « Mystère ») à de nombreux autres dans d’autres établissements de jeux. En commençant au Treasure Island, Laliberte a pris soin de garder le contrôle de son cirque et de rester libre afin de s’étendre à d’autres casinos. Cette décision lui a permis de devenir milliardaire en quelques années.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Play’n Go : la première machine à sous de 2021, Miner Donkey Trouble est disponible
Play’n Go : la première machine à sous de 2021, Miner Donkey Trouble est disponible

Play’n Go : la première machine à sous de 2021, Miner Donkey Trouble est disponible

De nombreuses fonctionnalités bonus, un scénario captivant et un gameplay immersif, voilà ce que propose la machine à sous Miner Donkey Trouble™ aux joueurs des...

Casino de Dinard : les licenciements s’enchaînent, et les incertitudes aussi
Casino de Dinard : les licenciements s’enchaînent, et les incertitudes aussi

Casino de Dinard : les licenciements s’enchaînent, et les incertitudes aussi

À Dinard, dans la région Bretagne, six salariés du casino emblématique géré et exploité par le groupe Barrière ont été...