GamCare lance un référentiel sur les dangers relatifs aux jeux de hasard

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Au Royaume-Uni, l’association caritative GamCare a lancé un référentiel afin d’aider les institutions financières, les organismes de crédits, les entreprises de jeux de hasard et les agences de conseils en matière d’endettement à identifier et à soutenir les particuliers qui subissent des préjudices financiers en raison de leur addiction aux jeux de hasard.

GamCare : un référentiel pour préserver les joueurs problématiques

L’association GamCare a publié un référentiel s’adressant aux acteurs des secteurs de la banque et des assurances ainsi qu’aux opérateurs, fournisseurs et développeurs de jeux de hasard. Le référentiel, sorte de boîte à outils disponible en ligne, renferme différents documents à utiliser par les entités concernées à l’encontre de leurs clients.

On y trouve aussi un guide sur les voies d’orientation adaptées à chaque secteur ainsi que des conseils en matière de formation du personnel face aux méfaits des jeux d’argent, l’objectif étant de permettre aux professionnels d’identifier les joueurs à risque et de les aider en les orientant vers les services d’assistance appropriés.

Anna Hemmings, directrice générale de GamCare, a déclaré que les professionnels venaient rarement en aide aux joueurs souffrant d’addiction. Selon elle, 70 % des personnes qui composent chaque année le numéro de la « National Gambling Helpline » (service téléphonique d’aide aux personnes vulnérables géré par GamCare), expliquent ouvertement qu’elles sont endettées ou rencontrent des difficultés financières en raison de leur dépendance aux jeux de hasard.

Donner les compétences requises aux tout premiers interlocuteurs

Toujours selon Anna Hemmings, il est nécessaire de « […] S’assurer que le personnel qui se trouve en première ligne soit habilité à aider et à orienter les personnes victimes d’addiction au jeu. » Et celle-ci de continuer : « Le référentiel, mis au point avec le soutien des entreprises, des organisations caritatives et des opérateurs de jeux d’argent eux-mêmes, est essentiel si l’on veut obtenir des résultats probants et aider les personnes. »

À noter que le fournisseur et opérateur iGaming Playtech a salué le lancement du référentiel, sa directrice du développement durable, Lauren Iannarone, ayant même déclaré qu’il marquait une étape importante en matière de collaboration des différents secteurs impliqués en vue de la prévention et du traitement des dommages causés par la pratique excessive des jeux de hasard.

« Le référentiel publié par GamCare permettra de s’assurer que les organisations évoluant dans les secteurs des banques, des assurances et des jeux de hasard puissent fournir des conseils adaptés aux personnes à risque, ainsi qu’une aide cohérente et concrète à celles qui en ont le plus besoin », a déclaré Lauren Iannarone. Avec la création d’un référentiel dédié, les casinotiers et opérateurs de jeux de hasard sur internet implantés au Royaume-Uni n’ont désormais plus aucune excuse : l’heure est à la protection des joueurs.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Les paris au moyen de crypto-monnaies en hausse de 20 % en 2023 selon une étude de SOFTSWISS
Les paris au moyen de crypto-monnaies en hausse de 20 % en 2023 selon une étude de SOFTSWISS

Les paris au moyen de crypto-monnaies en hausse de 20 % en 2023 selon une étude de SOFTSWISS

L’agrégateur de contenu iGaming SOFTSWISS, qui distribue les jeux de fournisseurs tels que BGaming, a réalisé une vaste étude au sujet de l’impact des...

Deux joueurs incroyablement chanceux au casino ont enchaîné les jackpots
Deux joueurs incroyablement chanceux au casino ont enchaîné les jackpots

Deux joueurs incroyablement chanceux au casino ont enchaîné les jackpots

Deux joueurs extrêmement chanceux de Las Vegas ont récemment pillé le Caesars Palace avec des séries de gains totalisant plus d’1$ million chacun. Ces joueurs dont la...