Groupe Partouche : la fréquentation des casinos baisse malgré un panier moyen en hausse

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
Groupe Partouche : la fréquentation des casinos baisse malgré un panier moyen en hausse

Après une année 2021 particulièrement difficile, Partouche a réalisé mardi dernier son point d’activité pour le compte du premier trimestre de l’exercice 2021-2022. On y a appris que l’exploitant de casinos, d’hôtels et de restaurants a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 98,1 millions d’euros entre novembre 2021 et janvier 2022. Cela est bien au-dessus des 23,5 millions d’euros générés lors de la même période du précédent exercice. Toutefois, à l’époque, les casinos français étaient fermés dans leur intégralité en raison des mesures politico-sanitaires du gouvernement Macron.

Partouche : la fréquentation impactée par les mesures sanitaires et liberticides

Lors du premier trimestre de l’exercice fiscal en cours, le groupe Partouche a constaté que la fréquentation de ses casinos répartis partout en France est encore et toujours affectée par les mesures sanitaires qui gâchent la vie de tant de Français (passe sanitaire, passe vaccinal, tests antigéniques et PCR payants, etc.). Ces dernières doivent prendre fin à la mi-mars. Mais elles pourraient revenir de plus belle après les élections présidentielles. Plus concrètement, la fréquentation s’inscrit en forte baisse (-33 %) par rapport au premier trimestre 2020.

Cependant, bien que les mesures politico-sanitaires pèsent sur pas moins de 15 millions de Français à l’heure actuelle, Partouche a fait remarquer que le panier moyen a progressé de 30,3 % (environ 94 €) sur la même période. Cela signifie que les clients qui se rendent dans les casinos Partouche consomment davantage qu’à l’accoutumée.

Un chiffre d’affaires de 98,1 millions d’euros au premier trimestre 2022

Le chiffre d’affaires réalisé par Partouche à l’issue du premier trimestre de l’année 2022 s’élève à 98,1 millions d’euros. Quant au Produit Brut des Jeux (PBJ), il s’établit à 141,8 millions d’euros sur la même période contre 24,9 millions d’euros en glissement annuel.

L’on notera la très forte croissance des jeux en ligne suisses, dont le PBJ ressort à 3,2 millions d’euros contre 600 000 € au premier trimestre 2021. Après prélèvements, le Produit Net des Jeux (PNJ) atteint 82,5 millions d’euros. Celui-ci est en très forte hausse par rapport aux 22,3 millions d’euros enregistrés un an plus tôt.

Remboursement anticipé du Prêt Garanti par l’État

Pour terminer, rappelons que Partouche s’était vu octroyer un premier Prêt Garanti par l’État (PGE) d’un montant de 19,5 millions d’euros en juin 2020. Le groupe souhaitait idéalement amortir ce prêt sur une durée maximale de six ans, avant de souscrire un second prêt plus important dont le montant s’élève à 59,5 millions d’euros. Or, l’évolution très favorable de la trésorerie du groupe Partouche lui permettra de rembourser l'intégralité de son deuxième PGE d’ici au 15 avril 2022.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Pragmatic Play se positionne sur le segment du bingo en ligne et signe un accord avec Novibet
Pragmatic Play se positionne sur le segment du bingo en ligne et signe un accord avec Novibet

Pragmatic Play se positionne sur le segment du bingo en ligne et signe un accord avec Novibet

Pragmatic Play se positionne toujours plus sur le marché du bingo en ligne en consolidant ses échanges avec l’opérateur de jeux de casino et de paris sportifs Novibet. En...

L’Ontario a ouvert son marché des jeux de casino en ligne : quelles retombées économiques ?
L’Ontario a ouvert son marché des jeux de casino en ligne : quelles retombées économiques ?

L’Ontario a ouvert son marché des jeux de casino en ligne : quelles retombées économiques ?

La province de l’Ontario a ouvert son marché des jeux de casino en ligne en avril 2022, une première pour le Canada ! À cette occasion, les plateformes de nombreux...