Il gagne 8$ millions par an grâce à ses machines à sous

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Un homme habitant en Utah, Etats-Unis, est recherché par la police et accusé d'avoir organisé un business illégal de jeux d'argent, basé principalement sur des machines à sous, durant une durée indéterminée. Cette opération clandestine dispatchée dans huit endroits différents rapportaient à son organisateur quelque 8$ millions cash par an.

Une activité bien rôdée et extrêmement rentable

Les machines à sous peuvent rapporter gros, mais il faut en général se placer du côté de l'opérateur pour en profiter. 

Pendant des mois, les autorités de Millcreek Street Crimes Division of Unified Police ont joué sous couverture dans ces établissements clandestins. Ils ont pu en identifier huit différents. 

"Quand vous entrez dans la salle, l'atmosphère est sombre et on a l'impression d'être dans un casino". A l'entrée prônait une pancarte indiquant que le lieu était utilisé pour des leçons de conduite de poids lourds. Une fois à l'intérieur, il s'agissait bel et bien d'une activité clandestine de machines à sous. Près de 50 slots ont été saisies durant les raids, selon fox13now.com.

Quand les joueurs gagnaient aux machines à sous, ils allaient au caissier pour récupérer leurs gains. "Nous avons reçu des informations qui indiquaient que les gains pouvaient être de 200$, 300$ en une fois. C'est devenu très attirant pour un individu de se rendre dans ces endroits et tenter sa chance pour essayer de repartir gagnant", d'après l'un des détectives.

Naturellement, la plupart des joueurs perdaient et l'opération illégale rapportait environ 8$ millions par an à son organiseur. Cash.

En outre, la drogue circulait librement et les détectives ont noté à plusieurs reprises des narcotiques passer de mains en mains.

50 machines ont été confisquées, ainsi des drogues, quatre armes à feu et un taser. Lorsque les autorités ont commencé à attaquer les différents lieux et le domicile de l'organisateur, celui-ci a pu prendre la fuite. Son avocat est en discussion avec la police, qui demande avec insistance que son client se rende. 

Il est accusé d'organisation illégale de jeux d'argent, blanchiment d'argent, évasion fiscale, trafic de drogues et potentiellement d'autres charges. Ses employés risquent également des peines importantes pour l'avoir aidé à gérer ses opérations.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Play’n Go : la première machine à sous de 2021, Miner Donkey Trouble est disponible
Play’n Go : la première machine à sous de 2021, Miner Donkey Trouble est disponible

Play’n Go : la première machine à sous de 2021, Miner Donkey Trouble est disponible

De nombreuses fonctionnalités bonus, un scénario captivant et un gameplay immersif, voilà ce que propose la machine à sous Miner Donkey Trouble™ aux joueurs des...

Casino de Dinard : les licenciements s’enchaînent, et les incertitudes aussi
Casino de Dinard : les licenciements s’enchaînent, et les incertitudes aussi

Casino de Dinard : les licenciements s’enchaînent, et les incertitudes aussi

À Dinard, dans la région Bretagne, six salariés du casino emblématique géré et exploité par le groupe Barrière ont été...