Il perd au poker avec un carré de dames mais débloque le bad beat jackpot pour 600.000$

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Le 10 novembre 2015, le Canadian Poker Network a libéré son plus gros bad beat jackpot depuis 2011. Ce sont 600,000$ qui ont été distribués à tous les joueurs de'une table de cash-game 0,50$/1$ après que l'un d'entre eux ait perdu un pot avec un carré de dames.

Il perd le coup mais gagne plus

Le Canadian Poker Network est composé des sites Playnow B.C., Playnow Manitoba et EspacesJeux. Certaines des tables de cash-games de ces sites sont éligibles au fameux bad beat jackpot, qui permet à un joueur ayant perdu une main « impossible à perdre » de récolter un jackpot annexe pour le récompenser de sa malchance.

Gontran Larose ne fera donc pas partie des joueurs qui garderont un bad beat en travers de la gorge pendant des années. En effet, le Canadien a perdu un pot avec un carré de dames, battu par le carré de rois de Kelly Dickson, mais cette rencontre improbable a suffit à débloquer le bad beat jackpot qui valait exactement 596,598$.

Larose a donc réussi à être plus que rentable avec un gain personnel de 298,299$. Le détenteur du carré de roi a pu récolter 149,000$ tandis que les 6 autres joueurs de la table, qui ont eu la chance d'assister au coup, se partageront le reste du jackpot soit 24,858$ chacun.

Rappelons que le buy-in maximum sur une table de cash-game 0,5$/1$ est de quelques centaines de dollars maximum. Les joueurs ont donc récolté bien plus que ce qu'ils auraient pu gagner sur une table de cette importance, en jouant normalement.

« Il est temps de prendre ma retraite. » a déclaré le perdant du coup après avoir eu confirmation qu'il recevrait 298,299$ de compensation.

Le coup s'est déroulé de la façon suivante : Dickson ouvre les rois et relance preflop, Larose ouvre les dames et décide d'aller à tapis, immédiatement payé par Dickson. Deux rois tombent au flop, ce qui permet au joueur de s'adjuger le pot avant même que la turn et la river n'apparaissent. Mais lorsque deux autres dames arrivent, les joueurs n'en reviennent de voir une confrontation aussi irréelle et comprennent au bout de quelques instants que quelque chose de majeur vient de se passer.

« C'est arrivé si vite. Quand j'ai payé et que la main s'est terminée, le petit pot a été poussé vers moi et l'agitation a commencé à apparaître. Je n'ai même pas réalisé ce qu'il se passait au début. Tout d'un coup, il y avait 600,000$ en jetons sur la table, nous avons partagé et je me suis retrouvé avec presque 150,000$ devant moi. » a déclaré Dickson,.

A noter que le plus gros bad beat jackpot qui est arrivé sur le réseau de poker canadien est survenu en 2011 et valait 992,991$. A ce prix il n'y a pas de doute, n'importe qui serait heureux de prendre un bad beat de cette importance.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Red Tiger Gaming lance sa nouvelle machine à sous Dragon’s Fire: InfiniReels
Red Tiger Gaming lance sa nouvelle machine à sous Dragon’s Fire: InfiniReels

Red Tiger Gaming lance sa nouvelle machine à sous Dragon’s Fire: InfiniReels

La nouvelle machine à sous développée par Red Tiger Gaming Dragon’s Fire: InfiniReels™ représente une étape majeure de sa collaboration avec Net...

Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain
Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain

Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain

Au Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson a récemment annoncé que les salons de paris sportifs — jusqu’ici contraints à la fermeture en raison de la...