Jeux de casino : en Espagne, un agent de police condamné pour détournement de fonds

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
Jeux de casino : en Espagne, un agent de police condamné pour détournement de fonds

En Espagne, un officier de police vient d’être condamné pour détournement de fonds destinés à parier. L’homme doit purger une peine de prison de cinq mois avec sursis. Il a également été démis de ses fonctions pour une durée de dix mois. Dans les lignes qui suivent, nous vous disons tout sur cette drôle d’affaire qui n’arrive pas tous les jours !

Espagne : un policier détourne des fonds pour jouer au casino

L’incident s’est produit en 2020, lorsque l’officier de police en question et les autres membres de son équipe ont démantelé un réseau de trafic de drogue. Sur les lieux, l’agent et ses collègues ont saisi des sacs entiers de marijuana ainsi que près de 10 000 € en espèces.

Le hic, c’est qu’au lieu de mettre sous séquestre l’argent trouvé, l’agent de police décida de s’en emparer dès que les autres inspecteurs avaient le dos tourné. Huit heures plus tard, l’individu s’est rendu dans un petit casino local avec l’argent trouvé dans le repère des malfaiteurs, histoire de se faire plaisir. Pour aggraver les choses, ce dernier dilapida la totalité de l’argent qu’il avait misé, rentrant finalement à son domicile sans le moindre gain à son actif.

Plus tard, lorsque les supérieurs hiérarchiques de l’agent de police lui demandèrent de restituer les objets saisis, celui-ci ne livra que la drogue, ce qui attira les soupçons de ses collègues. Ces derniers signalèrent l’omission de leur partenaire, ce qui donna lieu à une enquête. Il ne fallut pas longtemps avant que l’infraction de détournement de fonds ne soit retenue !

Par la suite, le policier voleur a heureusement eu de la chance : en restituant l’argent exigé (puisé dans ses propres économies), ce dernier a bénéficié d’un facteur atténuant majeur, ce qui entraîna de facto une peine beaucoup plus légère. Résultat des courses : l’officier de police adepte des casinos s’en est tiré avec du sursis, bien que l’accusation puisse toujours faire appel de cette décision.

Deux autres crimes majeurs recensés dans les médias cette semaine

Les actualités récentes montrent que les agissements du policier espagnol ne sont pas un cas isolé. Ainsi, Binance Holdings, qui gère la plus grande plateforme d’échange de crypto-monnaies au monde, a admis avoir enfreint les réglementations de lutte contre le blanchiment d’argent aux États-Unis. En effet, la société n’a fait qu’encaisser des bénéfices, se souciant peu de la provenance et de la destination des fonds placés sur son site. Binance est d’ores et déjà condamné au paiement d’une amende de 4,3 milliards de dollars. Et ce n’est que le début… Par ailleurs, Changpeng Zhao, fondateur et PDG de l'entreprise, a démissionné de son poste à la suite de cette affaire.

Pour finir, comme nous vous l’avons récemment rapporté, un individu a été condamné à une peine de deux ans de prison minimum pour avoir violenté une femme durant une bagarre qui a éclaté au Golden Nugget Lake Tahoe Hotel and Casino, dans le Nevada, aux États-Unis.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Casinos Barrière : recrutement de 300 personnes en Normandie le 09 mars prochain
Casinos Barrière : recrutement de 300 personnes en Normandie le 09 mars prochain

Casinos Barrière : recrutement de 300 personnes en Normandie le 09 mars prochain

Le samedi 09 mars prochain, de 10 heures à 17 heures, le groupe Barrière organise une journée de recrutement exceptionnelle au sein de son prestigieux casino de Deauville, dans la...

À Pougues-les-Eaux, le casino a droit à un lifting avant le printemps
À Pougues-les-Eaux, le casino a droit à un lifting avant le printemps

À Pougues-les-Eaux, le casino a droit à un lifting avant le printemps

À Pougues-les-Eaux, le casino Planetarium géré et exploité par le groupe Tranchant est en train de subir une transformation majeure afin d’offrir une...