La FDJ propose de racheter Kindred Group pour 2,6€ milliards

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
La FDJ propose de racheter Kindred Group pour 2,6€ milliards

La FDJ (Française des Jeux) a proposé de racheter la firme de jeux en ligne Kindred Group pour un montant de 2,6€ milliards, soit une valorisation supérieure de 24% à sa valeur actuelle. Avec cette tentative de rachat, FDJ ambitionne de devenir encore plus influent sur le marché des jeux d’argent dans le monde.

FDJ et son ambition mondiale

La FDJ est déjà la plus grosse firme de jeux de hasard en France, la deuxième plus importante en Europe et la quatrième au niveau mondial. Cette acquisition pourrait lui permettre de gagner encore de l’influence dans le domaine des jeux d’argent, d’autant que Kindred Group est un spécialiste des jeux de casino en ligne, la FDJ réalisant le gros de son chiffre d’affaires avec les jeux de grattage physique.

Kindred Group est une société de jeux en ligne possédant notamment Unibet et 32 Red. Les casinos en ligne et les paris sportifs en ligne sont la spécialité de Kindred. A l’annonce de la volonté de rachat, l’action de Kindred a augmenté de 16%. En parallèle, celle de la FDJ a pris 4%.

La française des Jeux a proposé un prix total de 2,6€ milliards en évaluant Kindred à 130 couronnes suédoises par actions, au lieu d’environ 105 au moment de l’annonce. Cette valorisation propose donc 24% de plus que celle estimée par la bourse.

Kindred Group est intéressé par le rachat

Pour que ce rachat soit effectif, 90% du conseil d’administration de Kindred doit approuver la proposition. Les différents régulateurs doivent également donner leur aval. Le PDG de la firme suédoise Nils Anden est plus qu’intéressé par cette opération, en déclarant qu’il estime que « combiner avec la FDJ, Kindred peut accélérer l’atteinte de ses objectifs de long-terme, continuer à croître dans le coeur de son activité et apporter une source de divertissements à ses joueurs ».

Notons que Kindred pourrait en effet profiter de ce rachat, notamment après son échec sur le marché américain, que la firme a dû quitter l’année dernière. Ce départ sera pleinement effectif à la mi-2024, licenciant au passage plus de 300 employés. Selon Kindred, l’offre de la FDJ est « l’issue la plus intéressante pour les actionnaires », sachant que le groupe examine depuis l’année dernière des changement stratégiques type fusion et rachat.

Stéphane Pallez, le PDG de la Française des Jeux, espère que cette proposition sera acceptée. Il a déclaré que celle-ci « se traduira par un positionnement stratégique renforcé et une création de valeur significative au bénéfice de nos actionnaires et de l’ensemble des parties prenantes du groupe ».

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Wynn Resorts prépare le premier casino resort aux Emirats Arabes Unis
Wynn Resorts prépare le premier casino resort aux Emirats Arabes Unis

Wynn Resorts prépare le premier casino resort aux Emirats Arabes Unis

Wynn Resorts a lancé les constructions d’un nouveau casino aux Émirats arabes unis, qui sera le tout premier dans la région et qui a pour ambition de générer...

Immortal Romance 2 : 12 ans après, la suite tant attendue du hit de Microgaming !
Immortal Romance 2 : 12 ans après, la suite tant attendue du hit de Microgaming !

Immortal Romance 2 : 12 ans après, la suite tant attendue du hit de Microgaming !

Douze ans plus tôt, Microgaming avait lancé Immortal Romance, l’une des premières machines à sous en ligne à embarquer 243 lignes de gain activables. Ce titre...