La province canadienne d'Alberta prévoit une légalisation des casinos en ligne

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

La province canadienne d’Alberta est sur le point de légaliser certaines formes de jeux d’argent en ligne, notamment les casinos en ligne, qui sont déjà prisés par les habitants de la région. Actuellement, il est estimé que le marché gris rapporte environ 358$ millions annuels, une manne financière qui ne passera bientôt plus entre les mailles du gouvernement.

L’une des dernières provinces à avoir un marché gris

Les joueurs canadiens d’Alberta pourront bientôt goûter à une offre régulée de casinos en ligne, comme l’a annoncé récemment l’Alberta Gaming, Liquor and Cannabis Commission (AGLCC). Pour le moment, aucun casino n’a été annoncé mais il est à prévoir que de nombreux points lourds comme Spin Palace et Jackpot City tenteront d’obtenir une licence officielle.

Pour le moment, la loi n’est pas encore claire et nous ne connaissons pas les détails et conditions de ce futur marché. l’AGLCC est d’ailleurs à la recherche d’un partenaire pour développer les plateformes de jeux sur PC et mobile.

Sans que ce marché soit régulé, de nombreux joueurs s’adonnent déjà aux jeux de casino en ligne à Alberta - comme c’est le cas sur de nombreux marchés gris -  mais le fait que le marché soit prochainement régulé va permettre au gouvernement de pouvoir sévir en cas d’infraction (typiquement le casino en ligne qui proposera son offre aux Canadiens de la région, sans licence) mais également de mieux protéger les joueurs. Naturellement et comme toujours, l’argument principal mis en avant est la protection des joueurs, pas le fait de récupérer des millions en taxes et impôts…

Alberta sera donc bientôt la neuvième province à proposer un marché régulé, sachant que seul le Saskatchewan n’a encore aucun cadre légal clair. Précisons que tous les marchés ne proposent pas forcément tous les types de jeux en ligne payants. Les casinos en ligne sont notamment autorisés en Colombie Britannique et le seront bientôt à Alberta. Pour autant, ils ne le sont pas dans toutes les provinces.

Chara Goodings, porte-parole de la AGLCC a déclaré que « 358$ millions environ sont dépensés chaque année par les habitants d’Alberta sur des sites de jeux d’argent non-régulés et non-protégés. Il ne s’agit pas de promouvoir le gambling. Il s’agit de fournir un environnement sain pour jouer, ensuite nous pouvons nous assurer qu’ils auront le message approprié et que nous puissions apporter les outils nécessaires pour les protéger. »

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Casinos de Macao : les fournisseurs d’équipements quittent les lieux, au grand malheur des opérateurs
Casinos de Macao : les fournisseurs d’équipements quittent les lieux, au grand malheur des opérateurs

Casinos de Macao : les fournisseurs d’équipements quittent les lieux, au grand malheur des opérateurs

À Macao, les conséquences de la nouvelle loi sur les jeux se font d’ores et déjà sentir. Tandis qu’elle n’entrera en vigueur que l’année...

New York : Wynn Resorts Limited va construire un casino à Manhattan
New York : Wynn Resorts Limited va construire un casino à Manhattan

New York : Wynn Resorts Limited va construire un casino à Manhattan

Tandis que Hard Rock International souhaite implanter un casino à Manhattan, un établissement concurrent verra bientôt le jour dans le cinquième arrondissement de New York....