L’appel de détresse des casinos français, dont la survie est tributaire de l’État !

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
L’appel de détresse des casinos français, dont la survie est tributaire de l’État !

Les casinos terrestres français traversent une période particulièrement difficile. Il y a quelques jours, la commission casinos de l’Association Nationale des Élus des Territoires Touristiques (ANETT) s’est réunie afin de discuter de la situation des casinos dans leurs communes respectives. Sans surprise, certains des établissements se trouvent dans un état critique.

Des casinos en situation de cessation de paiements, des licenciements importants

Après s’être réunis et avoir pesé le pour et le contre, les maires membres de l’ANETT ont décidé de soutenir la demande faite par les dirigeants des casinos auprès de l’État. Ces derniers souhaitent donc la réouverture immédiate des casinos, hors confinement général, dans le respect des règles sanitaires prônées.

« Les casinos français sont pleinement à même de fonctionner avec des mesures de prévention éprouvées et renforcées », a déclaré M. Arnaud Jalabert, directeur du casino de Cherbourg, dans la Manche, qui souligne qu’une réouverture responsable est la seule solution viable pour secourir la filière, aujourd’hui très mal en point. « Il y a des casinos qui sont en situation de cessation de paiements, d’autres qui envisagent de licencier car ils n’ont tout simplement pas le choix », poursuit l’intéressé.

« En ce qui concerne l’exercice financier actuel, nous sommes à 100 % de pertes en l’espace de cinq mois, après 30 % de perte l’an dernier. On ne peut pas continuer comme ça, il nous faut des perspectives », insiste M. Arnaud Jalabert d’un ton sec.

Gestion de la crise de Covid-19 : des projets laissés à l’abandon

En France, nombre de projets de construction de casinos ou de réaménagement/modernisation sont au point mort. En effet, étant donné les circonstances actuelles, aucune étude de faisabilité ne montre de résultats positifs. Pour les casinotiers, il est donc impossible de se projeter sur le long terme, ni même d’envisager des investissements.

Par exemple, à Neufchâtel-Hardelot, commune française située dans le département du Pas-de-Calais, la municipalité a mis entre parenthèses le projet d’accueillir un casino équipé d’un espace de restauration, chose qui pourrait pourtant redynamiser l’économie locale.

Rappelons que depuis l’explosion de la pandémie de Covid-19, l’État a mis en place plusieurs dispositifs d’aide pour venir en aide aux entreprises et commerces. Ainsi, outre le fonds de solidarité, d’autres aides sont mobilisables par les casinos : le chômage partiel financé à 100 % par l’État, l'exonération et le report de charges sociales ou fiscales et les Prêts Garantis par l'État (PGE) peuvent ainsi être contractés jusqu'au 30 juin 2021.

Par ailleurs, toutes les entreprises qui le souhaitent — quelles que soient leur activité et leur taille —, ont la possibilité d'obtenir un différé d'un an supplémentaire pour commencer à rembourser leur PGE.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Jeux de grattage en ligne : nos 3 meilleures astuces pour gagner plus souvent
Jeux de grattage en ligne : nos 3 meilleures astuces pour gagner plus souvent

Jeux de grattage en ligne : nos 3 meilleures astuces pour gagner plus souvent

Comment gagner plus régulièrement aux jeux de grattage ? Dans cet article, nous vous partageons nos 3 meilleurs secrets pour gagner de l’argent aux tickets de grattage,...

Norvège : une nouvelle législation pour bloquer les domaines iGaming non titulaires d’une licence
Norvège : une nouvelle législation pour bloquer les domaines iGaming non titulaires d’une licence

Norvège : une nouvelle législation pour bloquer les domaines iGaming non titulaires d’une licence

Aux dernières nouvelles, le gouvernement norvégien envisagerait d'introduire une législation qui obligera les fournisseurs d'accès à internet locaux à...