Le Japon choisit la préfecture d’Osaka afin d’y construire un complexe hôtelier avec casino intégré

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
Le Japon choisit la préfecture d’Osaka afin d’y construire un complexe hôtelier avec casino intégré

C’est officiel : dans le cadre d’un plan gouvernemental de relance du tourisme au sein de l’archipel nippon, Osaka sera la première des trois grandes préfectures à accueillir un complexe hôtelier avec casino intégré au Japon. La nouvelle a été confirmée dans la matinée du vendredi 14 avril. Désormais, toute l’attention est portée sur l’île de Yumeshima, laquelle a été désignée pour accueillir le chantier à venir.

Casino au Japon : la préfecture d’Osaka obtient la faveur du gouvernement

Le premier des trois grands centres de villégiature japonais se situera sur l’île artificielle de Yumeshima, dans la baie d’Osaka. Porté par MGM Resorts International et ORIX, une société locale, ce dernier devrait être inauguré à l’horizon 2029 et le coût total du projet est estimé à 13,5 milliards de dollars.

De nombreuses chambres et suites hôtelières, magasins et restaurants seront construits sur le site, mais c’est bien un casino inspiré de ceux de Las Vegas qui sera la pièce maîtresse du complexe. Outre les hôtels et le casino, la méga-structure disposera de salles de conférence, de centres commerciaux, d’un terminal de ferry et de différents centres de loisirs. Par ailleurs, des hélisurfaces seront également prévues pour accueillir les clients les plus fortunés qui se déplacent en hélicoptère.

Le Japon espère voir affluer dans sa nouvelle « Mecque du jeu » les célébrités, hommes d’affaires et magnats les plus riches de toute l’Asie. MGM Resorts International et ORIX, qui détiennent chacun une participation de 40 % dans le futur complexe, seront appuyés par le gouvernement local, lequel dispose de 20 % des parts de ce dernier.

Le Premier ministre du Japon, Fumio Kishida, semble convaincu que le futur joyau de la baie d’Osaka contribuera de manière significative à la croissance économique de la région. Selon les estimations, la méga-structure devrait générer chaque année plus de 4 milliards de dollars de revenus, et attirer quelque 6 millions de touristes internationaux (pour 14 millions de visiteurs nationaux).

Un projet de construction qui a suscité bien des doutes et critiques

Il va de soi que le projet dans son ensemble a suscité de nombreuses inquiétudes. Par exemple, certains s’y sont opposés en faisant valoir que la poldérisation de l’île provoquerait un véritable drame environnemental. D’autres encore ont mis leur veto par principe, en revendiquant que les jeux d’argent sont responsables de bien des maux au sein de la société.

Pour finir, le processus d’appel d’offres à également connu des revers. Ainsi, lorsque la pandémie de Covid-19 a frappé, les sociétés désireuses de proposer leur projet de construction ont tout simplement dû retirer leur candidature. À tel point que seulement deux soumissionnaires sont venus à bout du processus : les préfectures d’Osaka et de Nagasaki. La dernière reste d’ailleurs toujours dans l’indécision la plus totale, le gouvernement ayant déclaré qu’il avait besoin de plus de temps pour examiner sa proposition.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Un million de visiteurs : le Casino Vikings de Sanary-sur-Mer en plein essor
Un million de visiteurs : le Casino Vikings de Sanary-sur-Mer en plein essor

Un million de visiteurs : le Casino Vikings de Sanary-sur-Mer en plein essor

Le Casino Vikings de Sanary-sur-Mer, situé dans le département du Var, vient de franchir une étape significative en accueillant son millionième client. Ce jalon hautement...

Entrez dans l'antre du dragon dans Fang's Inferno Dream Drop de Relax Gaming
Entrez dans l'antre du dragon dans Fang's Inferno Dream Drop de Relax Gaming

Entrez dans l'antre du dragon dans Fang's Inferno Dream Drop de Relax Gaming

Le mardi 09 juillet 2024, Relax Gaming a lancé une nouvelle machine à sous sur le thème des dragons baptisée Fang's Inferno Dream Drop. Dans celle-ci, les joueurs sont...