Le PDG de Netent remercié sans préavis malgré une croissance sur plusieurs années

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Netent est l’un des développeurs de jeux de casino en ligne les plus populaires et les plus appréciés. La firme est passée en quelques années du statut de petit nouveau à celui de superstar grâce à des sorties de jeux fracassantes et une capacité d’innovation rare. Malgré sa croissance continue en cinq ans, le conseil d’administration a choisi d’éjecter l’actuel PDG, Per Eriksson, parce que la croissance réalisée est en-dessous des attentes.

Le conseil est très exigeant

Être au top du marché signifie être exigeant et prêt à tout faire pour croître plus que n’importe qui. Pour autant, la décision du conseil d’administration de Netent en a surpris plus d’un. Remercier son PDG Per Eriksson, qui n’a su qu’insuffler encore et toujours de la croissance, est à première vue étonnant.

Selon le communiqué avancé, la firme désire intensifier « la croissance à long-terme » et justifie le renvoi immédiat de Per Eriksson par une déception par rapport à la croissance constatée en 2017. Therese Hillman assure pour le moment le poste d’interim, en attendant qu’un nouveau PDG ne soit désigné.

Selon le président du conseil d’administration, Vigo Carlund, les performances du développeur sont « en-dessous de ce qui était attendu ». En 2017, le chiffre d’affaires de Netent a augmenté de 11,7 % et le profit de 9,5 %.

Des investissements ont été réalisés, notamment en relocalisant les bureaux de Malte et choisissant plus grand. Netent a également dû quitter trois marchés controversés – l’Australie, la Pologne et la république Tchèque – ce qui a coûté de l’argent. Ces changements étaient néanmoins nécessaires.

« Le conseil estime que Netent a besoin d’une nouvelle force dirigeante pour inverser la tendance et se concentrer sur la croissance. Le marché des jeux en ligne est structurellement croissant et est boosté par la migration entre les jeux live et les jeux en ligne. La société a une balance financière solide et repose sur une marque forte. » a déclaré Carlund.

Per Eriksson a donc été remercié avec effet immédiat et est désormais à la recherche d’un emploi. Nul doute qu’il a reçu une compensation financière importante et qu’il n’a pas la pression de l’argent.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Business : Playtech accepte l’offre de rachat d’Aristocrat pour 3,2$ milliards
Business : Playtech accepte l’offre de rachat d’Aristocrat pour 3,2$ milliards

Business : Playtech accepte l’offre de rachat d’Aristocrat pour 3,2$ milliards

C’est un événement historique. Le géant des casinos en ligne Playtech a accepté la proposition de rachat d’Aristocrat Leisure, fabricant de machines à...

Mystic Chief : conjurez le mauvais sort sur la nouvelle machine à sous de Pragmatic Play
Mystic Chief : conjurez le mauvais sort sur la nouvelle machine à sous de Pragmatic Play

Mystic Chief : conjurez le mauvais sort sur la nouvelle machine à sous de Pragmatic Play

Tandis que la première quinzaine du mois d’octobre est déjà derrière nous, le développeur et éditeur Pragmatic Play nous transporte dans le...