Les votants suisses acceptent la nouvelle loi sur les jeux d'argent en ligne

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Ce dimanche, les Suisses ont voté sur plusieurs questions relatives à l’argent en général, dont l’éventuelle ouverture du marché en ligne et l’interdiction pour les sites étrangers d’obtenir une licence. Ces enjeux, que nous avons abordé en février, ont donné lieu à un référendum dont l’issue a surpris beaucoup d’observateurs. Les Suisses ont approuvé la loi sur les jeux d’argent en ligne, malgré toutes les restrictions qu’elle comporte.

Une réponse étonnante mais ferme

Lorsque le texte a été discuté pour la première fois, beaucoup se sont offusqués de son caractère restrictif. Celle-ci prévoyait d’ouvrir le marché des jeux d’argent en ligne, mais en n’autorisant que les établissements physiques actuels à proposer leurs services sur le net. Avec cette opération, l’État pouvait se donner la chance de mettre la main sur une part des 215€ millions générés (250CHF millions) chaque année sur les sites étrangers.

La loi précisait que les sites étrangers (même européens) auraient l’interdiction d’être fréquenté par les résidents suisses et les fournisseurs d’accès internet auraient le droit de bloquer directement les adresses IP, de façon à ce que certaines adresses deviennent inaccessibles. Ils prévoyaient même de rediriger les visiteurs vers les sites « officiels ».

Mais alors que 60,000 signatures avaient été réunis pour demander directement l’avis au peuple, celui-ci est allé dans le sens du gouvernement. La loi sera prochainement approuvée par l’État.

72,9 % des participants ont été favorables à la nouvelle loi. Comme toujours, la participation n’a pas été très importante puisque seulement 34 % des Suisses se sont déplacés pour voter.

Les grands gagnants sont donc les 21 casinos et établissements de jeux qui auront bientôt le droit de lancer des sites de jeux d’argent pour les joueurs suisses. Aucun autre acteur n’aura le droit de le faire.

Quelles conséquences pour les joueurs en ligne suisses ?

La loi n’entrera en vigueur que l’année prochaine. Mais dès 2019, les joueurs suisses devront jouer sur internet uniquement sur les sites des casinos terrestres. Tous les autres sites de jeux d’argent et casinos en ligne devront disparaître du territoire.

Cela va drastiquement diminuer l’offre disponible concernant les casinos en ligne, rendant le choix des Suisses assez mince.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Réouverture le 19 mai pour les casinos français, machines à sous et jeux électroniques les premiers servis !
Réouverture le 19 mai pour les casinos français, machines à sous et jeux électroniques les premiers servis !

Réouverture le 19 mai pour les casinos français, machines à sous et jeux électroniques les premiers servis !

Les casinos terrestres de l’Hexagone rouvriront progressivement leurs portes à partir du 19 mai prochain. Ladite réouverture ne concernera dans un premier temps que les machines...

Divine Links, machine à sous propulsée par Blueprint Gaming, est dans les bacs !
Divine Links, machine à sous propulsée par Blueprint Gaming, est dans les bacs !

Divine Links, machine à sous propulsée par Blueprint Gaming, est dans les bacs !

Lucksome, un tout nouveau studio de développement de jeux basé à Malte, vient de lancer Divine Links™, une machine à sous propulsée par le moteur de jeu mis au...