L’Ontario a ouvert son marché des jeux de casino en ligne : quelles retombées économiques ?

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
L’Ontario a ouvert son marché des jeux de casino en ligne : quelles retombées économiques ?

La province de l’Ontario a ouvert son marché des jeux de casino en ligne en avril 2022, une première pour le Canada ! À cette occasion, les plateformes de nombreux opérateurs privés ont été légalisées, dont celles de Bet365, FanDuel ou encore TheScore Bet.

Mais si les exploitants doivent payer, chaque année, des frais d’inscription s’élevant à 100 000 $ par site de jeux et verser 20 % de leurs profits à la province, quelles sont les autres potentielles retombées économiques attendues suite à l’ouverture du marché iGaming de l’Ontario ?

Marché iGaming en Ontario :  un secteur créateur d’emplois

À ce jour, une vingtaine d’exploitants privés ont obtenu une licence de jeux en ligne octroyée par le régulateur compétent, iGaming Ontario (iGO), nouvelle division de la Commission des Alcools et des jeux de l’Ontario, laquelle a la mission de surveiller et d'encadrer ce nouveau marché.

Tandis que pas moins de 700 jeux de casino en ligne sont dorénavant autorisés dans la province, d’autres productions sont actuellement en cours d’élaboration dans des studios implantés localement ! En effet, les entreprises de développement de jeux virtuels ne manquent pas dans l’Ontario.

Par exemple, le jeune studio basé à Toronto Rivalry développe déjà des jeux de casino en ligne ainsi qu’une plateforme de paris sportifs pour l’un des opérateurs nouvellement agréés. « On est fiers de pouvoir se joindre au marché ontarien, qui est estimé à plus d’un milliard de dollars », explique Steven Salz, PDG de Rivalry. « Si on a été capables d’offrir un produit fait-maison à notre client, c’est parce que nous avons la chance de travailler dans nos locaux », poursuit-il.

À noter que la plateforme de jeu de TheScore Bet, également conçue à Toronto, a sollicité les compétences de quelque 400 employés. TheScore Bet, qui possède ses propres locaux dans la capitale de la province, compte doubler ses effectifs et investir dans de nouveaux espaces de bureaux.

Des millions de dollars de recettes pour l’Ontario d’ici à 2025

Le marché iGaming de l’Ontario récemment ouvert à la concurrence devrait générer un niveau très important de recettes, argent qui permettra à la province de financer d’autres projets de développement.

En avril 2022, la commissaire aux comptes de la province de l’Ontario, Bonnie Lysyk, avait publié un rapport préélectoral annexé au plan financier pluriannuel du gouvernement provincial. Selon elle, le régulateur iGaming Ontario devrait générer un revenu net de 18 millions de dollars canadiens pour l’exercice 2022-2023, lequel a débuté le 1er avril. Suivraient ensuite un revenu net de 26 millions de dollars pour l’exercice 2023-2024 et de 31 millions de dollars pour l’exercice 2024-2025.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Partouche : le groupe repasse dans le vert avec un bénéfice net de 24,6 millions d’euros
Partouche : le groupe repasse dans le vert avec un bénéfice net de 24,6 millions d’euros

Partouche : le groupe repasse dans le vert avec un bénéfice net de 24,6 millions d’euros

Profitant du retour progressif des joueurs dans ses différents établissements, le groupe Partouche, numéro deux des casinos en France derrière le leader Barrière,...

Tempered Steel : la nouvelle machine à sous Yggdrasil est disponible
Tempered Steel : la nouvelle machine à sous Yggdrasil est disponible

Tempered Steel : la nouvelle machine à sous Yggdrasil est disponible

Lancée le 23 juin 2022, la nouvelle machine à sous en ligne développée par le studio britannique Bulletproof Games et éditée par Yggdrasil Gaming, Tempered...