L’organigramme de l’Autorité Nationale des Jeux (ANJ) se remplit

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Le nouveau régulateur du marché français des jeux de hasard en ligne, l’Autorité Nationale des Jeux (ANJ), a pris ses fonctions le 22 juin dernier. Et depuis, le successeur de l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne (ARJEL) tente de remplir son organigramme. L’entité a d’ailleurs annoncé avoir nommé plusieurs membres, dont Rémi Lataste, son directeur général attitré.

L’ANJ s’offre un directeur et un secrétaire général !

L’ANJ vient de désigner Rémi Lataste comme directeur général, lequel aura la rude mission de procéder à la gestion de la nouvelle autorité de régulation du marché français des jeux de hasard en ligne, de son budget ainsi que du recrutement du personnel en interne. Rémi Lataste, ancien responsable de la restructuration du Ministère de l’Économie et des Finances mais aussi maître-conférencier en droit public à l’Université Montesquieu de Bordeaux, a l’expérience nécessaire pour piloter le nouveau corps de régulation de l’industrie iGaming hexagonale.

Il sera assisté d’Olivier Tournut, qui a lui été nommé secrétaire général de l’ANJ. Ce dernier veillera à ce que les procédures de passation des marchés soient efficientes et respectent le code des marchés publics. Olivier Tournut gérera également l’organisation quotidienne de la nouvelle autorité de régulation. À noter qu’Olivier Tournut a précédemment travaillé pour le compte de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL), où il y gérait déjà le budget ainsi que l’ensemble des marchés, conventions et actes nécessaires au respect des procédures en vigueur.

… Mais aussi un responsable des ressources humaines et une directrice du budget

Dans le même temps, Jean-Baptiste Menguy a été intronisé en tant que responsable des ressources humaines. Celui qui occupait déjà ce poste au sein de l’ARJEL assistera Olivier Tournut dans certaines de ses tâches. Pour finir, Imman Toufik a été nommée directrice du budget et des comptes publics. Cette dernière avait déjà occupé un poste similaire au sein du Ministère de l’Économie et des Finances ainsi qu’au Ministère de l’Écologie. 

Rappelons enfin qu’en février 2020, Isabelle Falque-Pierrotin avait été nommée présidente de l’ANJ. Celle qui est au sommet de la hiérarchie dirigeait auparavant la CNIL. Le rôle de l’ANJ consiste à attribuer les autorisations d’exploitation aux différents acteurs du marché des jeux d’argent en France. En plus de veiller à ce que les 14 opérateurs en ligne licenciés respectent dument leurs devoirs et obligations, l’ANJ régit les 202 casinos terrestres exerçant sur le territoire hexagonal. Parmi ses autres missions : la prévention quant aux activités frauduleuses, la sensibilisation face aux risques que présente le jeu excessif, le développement de filières de jeu transparentes et équilibrées, etc. Les missions de l’ANJ sont donc semblables à celles de l’ARJEL, bien qu’elles aient été nettement élargies.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Une plongée sous-marine fortement volatile sur la nouvelle machine à sous Wild Depths de Pragmatic Play
Une plongée sous-marine fortement volatile sur la nouvelle machine à sous Wild Depths de Pragmatic Play

Une plongée sous-marine fortement volatile sur la nouvelle machine à sous Wild Depths de Pragmatic Play

Vous n’avez pas peur de mettre la tête sous l’eau ? Tant mieux car la nouvelle machine à sous vidéo de Pragmatic Play, Wild Depths, est déjà disponible...

Pragmatic Play perfectionne son offre de baccarat pour les casinos en ligne en direct
Pragmatic Play perfectionne son offre de baccarat pour les casinos en ligne en direct

Pragmatic Play perfectionne son offre de baccarat pour les casinos en ligne en direct

Le fournisseur de contenu iGaming multi-produits Pragmatic Play a étoffé son offre de jeux de casino en direct en ajoutant de nouvelles tables de baccarat. En effet, alors qu’elle...