Paddy Power Betfair vivement critiqué par les autres bookmakers sur les FOBTs

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Le boss de Paddy Power Betfair, Breon Corcoran, s’est attiré les foudres des plus gros bookmakers en se rangeant du côté des associations et des joueurs à problème en déclarant qu’il était plus que favorable à la baisse des mises maximum sur les machines FOBTs (Fixed-Odds Betting Terminals). Selon beaucoup, les FOBTs sont considérées comme des machines extrêmement dangereuses car elles peuvent faire perdre de véritables fortunes en un temps record. Elles sont présentes dans de nombreuses boutiques de paris en Grande-Bretagne.

Paddy Power Betfair du côté des joueurs ?

Le sujet des FOBTs a déjà été abordé à plusieurs reprises pour leur côté controversé. Il s’agit principalement de machines de roulette électronique capables de littéralement avaler les économies des joueurs un peu impulsifs. Le montant maximum que l’on peut parier est de 100£ par coup. Depuis des années, les associations et quelques mouvement politiques militent pour faire baisser cette limite et protéger les joueurs les plus à risque. Mais compte tenu des sommes en jeu, la plupart des acteurs (bookmakers) se refusent à des baisses importantes car cela compromettrait leurs bénéfices et la pérennité de certains emplois.

C’est la raison pour laquelle la récente sortie du PDG de Paddy Power Betfair a été vivement critiqué par ceux qui tiennent les rennes. Il a déclaré être favorable à la baisse de 100£ jusqu’à 10£ ou moins. Il se range du côté de ceux qui militent activement pour cette baisse des mises, sachant que les plus « extrêmes » veulent baisser à 2£.

Breon Corcoran a moins à perdre que certains de ses concurrents, ce qui lui a d’ailleurs valu quelques critiques. Toutefois, il serait tout de même l’un des bookmakers les plus touchés (financièrement) par une baisse des mises maximales. Opération com’ ou sincérité pour protéger les joueurs ?

La poule aux œufs d’or des bookmakers

Paddy Power Betfair est certes un géant de l’industrie, il n’est pas le plus représenté en termes de boutiques de jeux physiques. D’autres comme Ladbrokes Coral ou William Hill génèrent bien plus d’argent avec les FOBTs, ce qui explique pourquoi ils sont aussi inquiets sur la future baisse des mises.

En faisant une projection, Barclays a estimé qu’une réduction des mises à 2£ maximum coûterait à Ladbrokes Coral environ 449£ millions par an (avec près de 3,660 boutiques de paris) et à William Hill 284£ millions (avec 2,375 boutiques). On comprend alors pourquoi ils sont si énervés de cette future baisse et pourquoi ils veulent que cette baisse soit la moins drastique possible.

En parallèle, Paddy Power Betfair perdrait environ 55£ millions annuellement avec une baisse des mises à 2£.  

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Un hiver synonyme de richesse sur la machine à sous Frost Queen Jackpots d’Yggdrasil
Un hiver synonyme de richesse sur la machine à sous Frost Queen Jackpots d’Yggdrasil

Un hiver synonyme de richesse sur la machine à sous Frost Queen Jackpots d’Yggdrasil

Le développeur de logiciels et de jeux de casino en ligne Yggdrasil Gaming vient de lancer son premier titre majeur de l’année 2021 : Frost Queen Jackpots™, une machine...

Aux Pays-Bas, le lancement du marché iGaming réglementé à nouveau retardé
Aux Pays-Bas, le lancement du marché iGaming réglementé à nouveau retardé

Aux Pays-Bas, le lancement du marché iGaming réglementé à nouveau retardé

De toute évidence, les Pays-Bas ont pris un peu plus de retard en ce qui concerne le lancement de leur marché réglementé des jeux de casino en ligne. En effet, le...