Partouche : le groupe repasse dans le vert avec un bénéfice net de 24,6 millions d’euros

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
Partouche : le groupe repasse dans le vert avec un bénéfice net de 24,6 millions d’euros

Profitant du retour progressif des joueurs dans ses différents établissements, le groupe Partouche, numéro deux des casinos en France derrière le leader Barrière, renoue enfin avec les bénéfices. En effet, après avoir occupé la zone rouge sous l’effet de la fermeture de ses établissements (crise sanitaire oblige), Partouche voit ses comptes semestriels retrouver des couleurs. La société cotée en bourse entend à présent augmenter ses investissements afin de rénover et d’améliorer son offre de jeux existante.

Le retour progressif à une exploitation normale a fait du bien à Partouche

Au sortir du premier trimestre de l’exercice fiscal 2021-2022, Partouche renoue enfin avec les bénéfices. En effet, le trimestre clos fin avril montre de nets signes d’amélioration, surtout par rapport au lourd déficit accusé durant la même période l’année précédente.

Rappelons qu’un an plus tôt, Partouche avait été sévèrement impacté par les décisions du gouvernement visant à enrayer la propagation du Covid-19. Ainsi, tous les établissements de Partouche implantés en France furent contraints de fermer leurs portes, avant d’être soumis ultérieurement à un couvre-feu. Et dire que ces mesures n’ont servi à rien, le virus resurgissant de nulle part après avoir fait profil bas pendant la période électorale !

Quoi qu’il en soit, le retour progressif à une exploitation normale a fait beaucoup de bien à Partouche, son chiffre d'affaires ayant tout bonnement quadruplé en glissement annuel, pour culminer à 187,2 millions d’euros (contre 47,2 millions à l’issue du premier trimestre 2020-2021).

Toujours sur la période comprise entre le 1er février et le 30 avril 2022, Partouche a généré un Produit Brut des Jeux (PBJ) s’élevant à 290 millions d’euros (+ 240 millions d’euros par rapport au Q1 2021) malgré un taux de fréquentation en berne. En effet, « […] Les joueurs ont boudé nos établissements à cause des contraintes sanitaires encore en place sur la période, notamment le pass vaccinal qui a été très mal vécu. Les activités de jeux ont repris de la vigueur dès lors que ce dernier a été levé », explique Partouche, très méfiant vis-à-vis des prochaines annonces de l’exécutif.

Le résultat d’exploitation (EBITDA) de Partouche redevient positif

L’on notera que le résultat d’exploitation de Partouche est redevenu positif à 34,2 million d’euros. Pour rappel, au premier semestre de l’exercice précédent, le groupe avait signé une perte de 42 millions d’euros, pourtant amputée des bénéfices réalisés grâce au Casino d’Ostende, en Belgique, qui atteignaient 2,3 millions d’euros. Partouche a cependant cessé l’exploitation du casino belge depuis le 29 juillet 2021.

Finalement, le bénéfice net de Partouche s’élève à 24,6 millions d'euros, contre une perte de 88 millions d'euros au 30 avril 2021. Par conséquent, l’endettement du groupe est en recul de 31,3 millions d’euros par rapport à la clôture de l’exercice fiscal, le 31 octobre 2021. Ce dernier atteint tout de même 55,7 millions d’euros.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Jeux de casino en ligne au Canada : 5 entités appellent à la répression des opérateurs illégaux
Jeux de casino en ligne au Canada : 5 entités appellent à la répression des opérateurs illégaux

Jeux de casino en ligne au Canada : 5 entités appellent à la répression des opérateurs illégaux

Au Canada, cinq sociétés de jeux d’argent provinciales ont formé une coalition inédite afin de lutter contre les jeux de casino en ligne illégaux dans le pays....

Casino de Vals-les-Bains : 7,5 millions d’euros injectés pour rénover le restaurant et l’hôtel
Casino de Vals-les-Bains : 7,5 millions d’euros injectés pour rénover le restaurant et l’hôtel

Casino de Vals-les-Bains : 7,5 millions d’euros injectés pour rénover le restaurant et l’hôtel

Le casino de Vals-les-Bains, détenu et exploité par le groupe Circus — filiale de la société belge Gaming1 —, sera très bientôt embelli. En effet,...