République tchèque : un nouveau service d’exclusion pour lutter contre l’addiction aux jeux d’argent

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Le jeu pathologique est une addiction qui se soigne. Le gouvernement tchèque en est convaincu et selon lui, la meilleure façon de lutter contre ce fléau est de prendre le taureau par les cornes. Aussi a-t-il mis en place un tout nouveau service d’exclusion, lequel permettra aux joueurs de s’auto-bloquer sur les sites de jeux d’argent en ligne légaux, mais également dans les casinos terrestres. Rappelons que la République tchèque est le pays membre de l’Union Européenne qui possède le plus grand nombre de salles de jeux.

Lancement d’un nouveau service d’exclusion en République tchèque

La Ministre des finances de la République tchèque a annoncé cette semaine le lancement d'un nouveau programme d'exclusion. Ce nouveau programme permettra aux joueurs de s’auto-exclure des services de jeux d’argent actuellement opérationnels dans le pays. L’exclusion concerne aussi bien les casinos terrestres que les sites de jeux de hasard en ligne.

Dorénavant, les opérateurs titulaires d'une licence doivent obligatoirement adhérer au programme et répondre favorablement aux demandes d’auto-exclusion de leurs usagers. Par ailleurs, lorsqu’un nouveau joueur est inscrit dans le registre d’auto-exclusion, ce dernier n’a pas la possibilité de créer de compte sur un site sur lequel il n’était pas encore membre jusqu’alors. À noter que les joueurs ont la possibilité de s’inscrire volontairement au nouveau service d’exclusion, bien que leur nom y sera automatiquement ajouté s’ils sont déjà bénéficiaires d’un traitement contre le jeu pathologique. Par ailleurs, un tiers peut également ajouter une personne qu’il connait au programme si cette dernière reçoit un traitement pour une maladie liée aux jeux de hasard, a fait faillite ou perçoit des aides sociales de l’État.

Alena Schillerová (photo) s’attaque de front au problème de l’addiction au jeu

La Ministre tchèque des finances, Alena Schillerová, a déclaré que le nouveau programme d’exclusion permettra aux joueurs pathologiques et vulnérables d’éviter de tomber dans les travers de leur addiction. Qui plus est, la création du nouveau registre d’exclusion constitue la deuxième étape d’un processus en trois temps mis en place par le gouvernement tchèque pour attaquer de front le problème de la dépendance aux jeux de hasard.

En effet, ledit système d’exclusion a pour vocation de recueillir des informations sur les jeux qui causent problème, ainsi que sur les finances des joueurs à risque par l’intermédiaire des opérateurs de jeux eux-mêmes. Les données utilisées permettront ensuite d’élaborer une stratégie réglementaire encore plus poussée et cohérente. La troisième étape du processus consistera à mettre au point des protocoles internes communs au Ministère des finances et aux groupes de l’administration publique afin d’éradiquer le problème de l’addiction aux jeux d’argent dans un pays où le phénomène prend de plus en plus d’ampleur, année après année.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

iSoftBet signe un accord de distribution de contenu iGaming avec SkillOnNet
iSoftBet signe un accord de distribution de contenu iGaming avec SkillOnNet

iSoftBet signe un accord de distribution de contenu iGaming avec SkillOnNet

Au travers d’un accord historique conclu avec son homologue SkillOnNet, le développeur et éditeur de logiciels et de jeux de casino en ligne iSoftBet proposera ses titres...

Comment choisir votre machine à sous sur les casinos en ligne ?
Comment choisir votre machine à sous sur les casinos en ligne ?

Comment choisir votre machine à sous sur les casinos en ligne ?

Il faut avouer qu’en 2021, les casinos en ligne regorgent de machines à sous. En effet, les plus gros sites de jeux d’argent en ligne possèdent dans leurs rangs plusieurs...