Revenus en hausse, acquisitions… la FDJ finit l’année 2023 très fort !

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
Revenus en hausse, acquisitions… la FDJ finit l’année 2023 très fort !

La Française des Jeux (FDJ), l'opérateur de jeux de hasard français dont l’État détient environ 20 % du capital, a annoncé ses résultats financiers pour la période comprise entre le 1er janvier et le 30 septembre 2023. L'entreprise a enregistré un chiffre d'affaires de 1,875 milliard d'euros, ce qui représente une augmentation de 3,9 % par rapport à la même période l'année précédente. Mais les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là !

Hausse des revenus de la Française des Jeux en 2023

Les revenus bruts issus des jeux de la FDJ se sont élevés à 4,808 milliards d'euros, avec un revenu net de 1,771 milliard d'euros après déduction des impôts et prélèvements. Outre les jeux de hasard, les activités secondaires du groupe lui ont permis de générer quelque 103 millions d’euros, portant le chiffre d'affaires total à 1,875 milliard d’euros.

Malgré un troisième trimestre légèrement moins performant en 2023 (les revenus durant cette période spécifique s’élèvent à 586 millions d’euros, soit une baisse de 1 % par rapport à l'année précédente), la FDJ a connu une expansion globale de ses opérations au cours des neuf premiers mois de l'année. Aussi les ventes ont-elle augmenté de 1,3 % sur la période concernée.

L’on notera que les jeux de loterie et les jeux à tirage instantané de la FDJ ont connu une croissance globale de 0,8 %, principalement grâce aux paris sportifs et aux cartes de grattage. Les paris en ligne ont augmenté de 10,6 % en raison d'une augmentation du nombre de mises. Ainsi, pour les jeux de loterie sur Internet, on relève une augmentation des mises de l’ordre de 12 %, et ce malgré les performances assez modestes des produits Amigo et Euromillions.

Enfin, les paris sportifs et jeux de hasard en ligne ont généré un Produit Brut des Jeux (PBJ) de 360 millions d'euros au cours des neuf premiers mois de 2023, ce qui représente une augmentation de 9,3 % en glissement annuel, en dépit d’un calendrier sportif légèrement moins attractif que celui des années précédentes.

Acquisitions de la FDJ et expansion internationale

Pour renforcer davantage ses activités, la FDJ a acquis ZEturf, le deuxième plus grand opérateur de paris hippiques en ligne en France. Cette acquisition devrait permettre à la FDJ de devenir l'un des principaux opérateurs iGaming de l’Hexagone, du moins en matière de paris sportifs, de paris hippiques et de poker.

En outre, la FDJ a annoncé l'acquisition de Premier Lotteries Ireland (PLI), l'opérateur national de  jeux de loterie irlandais. Cette acquisition devrait être finalisée en novembre 2023 et contribuer à l'expansion internationale de l’entreprise. Pour l'ensemble de l'année 2023, le groupe FDJ vise une croissance de son chiffre d'affaires de l’ordre de 5 %. Ce dernier prévoit également de distribuer à ses actionnaires entre 80 % et 90 % de son bénéfice net consolidé.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Découvrez Brick Snake 2000, la machine à sous de NoLimit City qui plaira aux milléniaux !
Découvrez Brick Snake 2000, la machine à sous de NoLimit City qui plaira aux milléniaux !

Découvrez Brick Snake 2000, la machine à sous de NoLimit City qui plaira aux milléniaux !

Vous êtes né entre 1980 et 1990 ? Si oui, vous faites partie de la génération Y ! En l’an 2000, vous avez probablement connu l’indémodable Nokia 3310 et...

Jeux de casino en ligne : quels sont les pays les plus tolérants ?
Jeux de casino en ligne : quels sont les pays les plus tolérants ?

Jeux de casino en ligne : quels sont les pays les plus tolérants ?

Les lois sur les jeux de casino en ligne varient considérablement à travers le monde. Certains pays ont des politiques particulièrement strictes, tandis que d'autres sont...