Royaume-Uni : la Gambling Commission lance un appel d’offres concernant sa Loterie nationale

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Au Royaume-Uni, le régulateur national, la Gambling Commission, a annoncé avoir lancé un appel d’offres afin de déterminer quel sera l’opérateur qui aura la chance de gérer et d’exploiter la Loterie du pays dans les dix années à venir. C’est dans le cadre d’un communiqué de presse officiel publié vendredi dernier que le régulateur britannique a invité les parties concernées à soumettre une proposition pour succéder au groupe Camelot.

Royaume-Uni : la 5ème plus grande « loterie » au monde cherche un exploitant

La Gambling Commission a déclaré qu’elle était à la recherche d’un repreneur de privilège pour succéder au groupe britannique Camelot dans la gestion et l’exploitation de la grande Loterie nationale du pays. Le jeu de loto britannique, qui est classé comme le cinquième le plus important à l’échelle mondiale (plus de 41 milliards de livres sterling ont été récoltées à ce jour et ont été réinvesties pour la bonne cause au travers de 560 000 projets sociaux-culturels) est aussi l’un des plus anciens, puisqu’il fut fondé en 1994.

Neil McArthur, directeur général de la Gambling Commission, en a profité pour déclarer que la durée du contrat — fixée à dix ans —, doit permettre au futur candidat retenu de procéder à une planification claire et méthodique de ses investissements, l’objectif étant d’aider la Loterie britannique à conserver sa réputation de « trésor national héritier d’une longue histoire, garant du bien-être social » tout en offrant « une expérience de jeu agréable ainsi qu’un haut niveau de protection aux joueurs ». Et Neil McArthur d’ajouter : « La Loterie nationale a contribué au développement des communautés de l’ensemble du Royaume-Uni et a permis à des millions de personnes de bénéficier d’une vie meilleure. Nous sommes déterminés à défendre et à consolider la réputation de la Loterie nationale. »

Accorder une plus grande autonomie au futur titulaire de la licence

La Gambling Commission a d’ores et déjà entendu un nombre important d’acteurs du marché des jeux d’argent intéressés par l’avenir de la Loterie nationale. À l'issue de ces différentes consultations, l’organisme a affirmé qu’il avait désormais l'intention d'adopter une « approche de la réglementation axée sur les résultats », c'est-à-dire qu’il accordera au futur titulaire de la licence « une plus grande autonomie pour répondre aux besoins des joueurs d’ici à 2023, et au-delà ». En outre, la Gambling Commission a déclaré qu’elle exigerait la plus grande des transparences en ce qui concerne les registres financiers de la Loterie nationale, cette dernière s’adressant à tous les joueurs du Royaume-Uni, Angleterre, Écosse, Irlande du Nord et Pays de Galles compris.

« Il est à présent nécessaire de faire évoluer notre approche de la réglementation afin de tirer parti du succès de la Loterie nationale tout en consolidant notre engagement sur le marché. » a conclu Neil McArthur.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Pragmatic Play lance sa nouvelle machine à sous Day of Dead juste avant Halloween
Pragmatic Play lance sa nouvelle machine à sous Day of Dead juste avant Halloween

Pragmatic Play lance sa nouvelle machine à sous Day of Dead juste avant Halloween

À l’image de son concurrent Play’n Go qui a sorti Muerto en Mictlán™ plus tôt ce mois-ci, Pragmatic Play vient de déployer une nouvelle machine...

Devenez un pro des fléchettes avec Peter ‘Snakebite’ Wright dans la dernière slot Play'n Go
Devenez un pro des fléchettes avec Peter ‘Snakebite’ Wright dans la dernière slot Play'n Go

Devenez un pro des fléchettes avec Peter ‘Snakebite’ Wright dans la dernière slot Play'n Go

Un mois après la sortie de The Wild Class™, Play’n Go revient en force avec une nouvelle machine à sous sous licence tierce : Snakebite™. Dans ce titre composé...