5$ milliards auront été nécessaires pour construire le casino Grand Lisboa Palace de Macau

img auteur
Par LE 18.03.2020
5$ milliards auront été nécessaires pour construire le casino Grand Lisboa Palace de Macau

Prévu pour ouvrir ses portes durant la deuxième moitié de cette année 2020, le Grand Lisboa Palace devrait tenir son délai. Annoncé il y a quelque années, il aura nécessité la bagatelle de 5$ milliards pour voir le jour. C’est le premier casino de SJM Holdings à apparaître sur le Cotai Strip, l’équivalent du Las Vegas Strip. En parallèle, le groupe a communiqué sur ses bons résultats de l’année 2019.

Des résultas 2019 qui vont contraster avec ceux de 2020

Le Grand Lisboa Palace est donc finalement en place, ou presque. Les constructions sont terminées et celui-ci pourra accueillir des visiteurs durant le deuxième trimestre 2020. Il ne reste qu’à peaufiner et qu’à préparer l’accueil des visiteurs. Cette nouvelle de lancement dans les temps a été faite en même temps que la déclaration de résultats 2019. Ces résultas s’avèrent très satisfaisants puisque l’opérateur SJM Holdings annonce un Produit Brut des Jeux de 4,27$ milliards et des profits de 401,1$ millions, soit 12,5% de hausse. C’est la meilleure année de l’opérateur depuis cinq ans.

« Nous sommes ravis de déclarer une hausse dans les résultats EBITDA et des profits net pour 2019, ce qui constitue nos meilleurs résultats sur les cinq dernières années, tandis que le travail de construction du Grand Lisboa Palace s’est terminé » a déclaré le PDG de SJM Holdings, Ambrose So Shui.

Si les résultats 2019 s’avèrent convaincants, il n’y a aucun doute sur le fait que 2020 sera bien moins solide. Le Coronavirus (ou COVID-19) a bloqué l’activité de tous les casinos de la ville pendant 15 jours en février et continue de faire fuir les visiteurs potentiels. Un onzième cas de malade a été identifié dans l’ancienne colonie portugaise, ce qui pourrait créer de nouvelles restrictions, et possiblement une nouvelle fermeture totale.

SJM toujours présents, mais plus leader

SJM Holdings reste un opérateur important à Macau, malgré le fait que son monopole s’est transformé en quelques années en une part de marché d’à peine 15%. Les venues de poids lourds comme Las Vegas Sands, Wynn Resorts, MGM Resorts, Melco Resorts et Galaxy Entertainment ont créé une concurrence féroce, surtout que la plupart des nouveaux projets de la ville (ceux lancés depuis 2007) ont été faits sur le Cotai Strip, une zone de Macau qui attire plus de visiteurs, en particulier les joueurs VIP.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.