Amaya Gaming et Playtech intéressés pour racheter bwin.party

img auteur
Par LE 19.11.2014
Amaya Gaming et Playtech intéressés pour racheter bwin.party

L’opérateur de jeux en ligne bwin.party digital entertainment a publiquement confirmé qu’il pourrait être racheté dans un avenir proche. Deux géants sont suspectés d’être les acquéreurs potentiels : Amaya Gaming et Playtech.

Bwin.party prêt à être vendu

Bwin.party est une société de jeux qui vaut environ 1.2£ milliard, soit un joli petit pactole. Les responsables de la société ont annoncé qu’ils étaient effectivement en négociation pour un rachat mais ont précisé que rien n’était fait et qu’un accord serait trouvé seulement si toutes les parties étaient satisfaites.

« Nous avons commencé une phase de discussion avec un certain nombre de parties. »

Les marchés ont réagi depuis cette annonce et ont fait remonter les actions de bwin.party.

Qui d’Amaya ou Playtech ?

La question que l’on se pose est de savoir le nom de celui qui pourrait être le prochain acquéreur de bwin.party.

Deux noms ressortent largement : Amaya Gaming et Playtech.

Amaya Gaming a fait grand bruit depuis son rachat de Pokerstars et Full Tilt pour 4.9$ milliards cette année. Beaucoup d’analystes n’imaginaient pas qu’Amaya puisse englober une firme aussi puissante (OldFord Limited, propriétaire de Rational Group, lui-même parent de Pokerstars et Full Tilt).

Pourquoi et comment Amaya rachèterait bwin.party après sa dépense précédente ?

Bwin.party est le propriétaire du site de poker PartyPoker. Si Amaya englobe bwin, il englobera aussi PartyPoker, numéro 3 mondial des sites de poker, sachant que Pokerstars et Full Tilt sont les numéros 1 et 2… Cela créerait donc une situation de monopole absolue, dans laquelle ni les concurrents, ni les joueurs de poker y trouveraient leur compte.

De l’autre côté, Playtech est également pressenti en tant qu’acheteur potentiel. La société possède près de 400$ millions de liquidités, ce qui pourrait l’aider pour cette dépense de 1.2£ milliard (montant qui dépendra de l’accord).

En outre, Playtech a annoncé le mois dernier qu’il prévoyait une probable acquisition massive qui élèverait la société «  à un niveau supérieur ». Certains acteurs du marché pensaient que cela pourrait être l’opérateur de jeux Ladbrokes mais bwin.party n’est pas écarté des possibilités. 

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.