Betfair condamné à rembourser 150,000A$ à un joueur insistant

img auteur
Par LE 13.11.2018
Betfair condamné à rembourser 150,000A$ à un joueur insistant

Le géant des jeux en ligne Betfair a été condamné à rembourser 150,000A$ à un joueur australien. Le site a en effet failli à son rôle de protection du joueur et n’a pas su identifier le comportement de jeu à risque. Comme vous allez le voir sur cet article, Betfair a également dû faire face à un joueur pour le moins insistant…

Des signes de jeu compulsif

Betfair a été condamné pour n’avoir pas reconnu un comportement clair de joueur à risque. Selon les autorités australiennes, plusieurs signes auraient dû alerter l’opérateur mais ce dernier a tout de même accéder à la requête d’annulation de retrait du joueur.

Le joueur, non-identifié mais connu sous le pseudo « Mr M. », avait en effet exprimé le souhait de faire annuler un retrait de 150,000A$, juste après avoir perdu des sommes considérables sur le site, en moins d’une journée.

Le 20 février 2018, Mr M. a réussi à perdre plus de 86,000A$ en l’espace de 23 minutes, selon la Northern Territory Racing Commission. Puis plus tard dans la journée, il a déposé 35,000A$ en deux dépôts et perdu l’intégralité en 47 minutes.

C’est après cette épisode compulsif que le joueur a demandé à faire annuler un retrait de 150,000A$. Betfair a tout d’abord refusé cette demande, afin de respecter le jeu responsable. Mais après le 4ème appel téléphonique de Mr M, un responsable a finalement accepté d’annuler ce retrait, en précisant qu’il s’agissait là d’une exception.

Précisons également qu’un mois auparavant, Mr M. avait tenté de faire annuler un autre retrait de 40,000A$, refusé à l’époque par Betfair.

Mais il faut croire que l’insistance de Mr M. aura eu raison de la volonté de Betfair… !

Après avoir récupéré l’accès à ses 150,000A$, Mr M. est parti dans une nouvelle folie de jeu et s’est arrangé pour tout perdre le même jour. Ce n’est qu’après avoir retrouvé ses esprits que le joueur compulsif a décidé d’attaquer Betfair pour non-respect du jeu responsable.

La faute de Betfair dans cette affaire est surtout d’avoir laissé jouer un joueur qui possédait clairement des problèmes de jeux. Auparavant, Mr M. avait perdu 22,000A$ sur l’année 2016, 47,000A$ en 2017 et la somme record de 380,000A$ dans les deux premiers mois de 2018. Mais il fait reconnaître que le site a réfusé a trois reprises de faire annuler le retrait de 150,000A$, avant de finalement accéder à la quatrième demande.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.