Bientôt un troisième casino terrestre dans le Gers !

img auteur
Par LE 19.02.2019
Bientôt un troisième casino terrestre dans le Gers !

Département de la région Occitanie, le Gers se parera d’un troisième casino terrestre au mois d’avril. En effet, le chantier du casino de Lectoure vient d’entrer dans sa phase terminale. D’ailleurs, la procédure de recrutement vient d’être ouverte. C’est le groupe responsable de la gestion du futur établissement de jeux, Arev Finance, qui s’occupera de cette partie spécifique du projet. Pour rappel, le Gers abrite déjà deux casinos dans les communes de Barbotan-les-Thermes et de Castéra-Verduzan.

Un casino à Lectoure : la fin du feuilleton !

Ça y est ! C’est officiel, le casino terrestre de Lectoure sera inauguré dans quelques semaines. Mais si aujourd’hui, l’optimisme est au beau fixe, cela n’a pas toujours été le cas. En effet, rappelons que les premières démarches de la municipalité remontent à tout de même vingt-sept ans ! C’est d’ailleurs Robert Castaing, ancien sénateur du Gers, qui fut à l’initiative du projet.

Plus tard, Gérart Duclos reprit le flambeau, réussissant à obtenir un arrêté du Ministère de l’Intérieur approuvant la SAS Casino de Lectoure à exploiter des jeux de tables de type blackjack et roulette. Le précieux sésame ne fut octroyé qu’en février 2017, longtemps après que les premières démarches soient effectuées !

Aujourd’hui autorisé à proposer des machines à sous, le casino de Lectoure a été édifié sur l’ancien Intermarché de la commune. Les travaux de rénovation ont été réalisés au bout de deux ans, confie Antoine Arevian, président du groupe Arev Finance, entité choisie par la commune. Contrat de délégation de service public à la main, Arev Finance a posé la première pierre aux côtés du maire de la ville, lequel suit depuis l’évolution du chantier d’un oeil attentif.

« On est enthousiastes car le chantier est presque terminé ! Il ne reste plus que le bar et les derniers éclairages et éléments décoratifs à installer, puis l’établissement sera opérationnel », explique Antoine Arévian. « Les travaux n’auraient jamais pu avancer aussi vite sans la participation et l’excellence des entreprises gersoises », admet le président d’Arev Finance avec reconnaissance.

Place maintenant au recrutement

Malgré tout, le casino de Lectoure ne pourra pas exercer sans personnel. C’est pourquoi la direction de l’établissement vient de lancer sa procédure de recrutement. À ce jour, pas moins de vingt postes sont disponibles, et ce sans spécifications particulières. En effet, les futurs salariés du casino bénéficieront tous d’une formation afin qu’ils puissent maîtriser les subtilités et rouages de leur poste. Pour postuler, les candidats peuvent contacter l’agence Pôle Emploi de Condom, ou déposer leur CV et lettre de candidature à l’accueil de la mairie de Lectoure.

Pour rappel, le troisième casino du Gers abritera soixante-quinze machines à sous, deux tables de blackjack et deux terminaux de roulette électroniques.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.