Casinos en ligne suisses : premier scandale lié aux paiements

img auteur
Par LE 22.06.2020
Casinos en ligne suisses : premier scandale lié aux paiements

Le marché régulé suisse n’a pas encore un an mais cela ne l’a pas empêché de subir son tout premier scandale lié à un problème de paiement. Des milliers de joueurs de casinos en ligne ont subi un décalage au niveau de leurs dépôts, qui a occasionné des blocages de comptes bancaires et l’impossibilité pour certains de payer leurs factures courantes.

Un décalage entre dépôts et comptes bancaires

En Suisse, le marché des casinos en ligne est régulé depuis le 1er juillet 2019. Alors qu’il est sur le point de fêter sa première année, le marché a subi son premier problème majeur en termes de paiements. Des problèmes sont en effet survenus à cause du processeur PostFinance, qui s’occupe des paiements sur les casinos Jackpots.ch et Casino777.ch.

Un décalage a eu lieu après la mise à jour du logiciel le 17 mars. Les joueurs étaient en mesure de déposer de l’argent sur leur compte casino mais l’argent ne disparaissait pas de leur compte en banque. Ils étaient donc en mesure de jouer mais sans réellement dépenser. Cela apparaît de prime aborde comme une bonne nouvelle mais il ne s'agissaiet que d'un retard. Car le 8 juin, un ajustement de la part de PostFinance a eu lieu et les transactions manquantes sont toutes apparues d’un coup.

Tous les joueurs qui n’avaient pas scrupuleusement noté leurs dépenses de jeux ont donc vu le montant de leur compte baisser drastiquement, et pour certains atteindre un montant négatif. Comme le processeur PostFinance n’autorise pas de découvert, toutes les balances négatives ont donné lieu à des blocages de comptes, empêchant ainsi les prélèvements automatiques tels que les loyers, les remboursements d’emprunts bancaires, etc.

Les casinos en ligne suisses se montrent généreux

Le problème est complètement imputable à PostFinance. Toutefois, Jackpots.ch et Casino777.ch, qui dépendent tout deux du casino terrestre Grand Casino Baden, ont décidé de rembourser les pertes de jeux qui avaient eu lieu jusqu’à 30 jours avant l’annonce du scandale PostFinance. Une décision qui a été saluée par l’ensemble des joueurs du marché des casinos suisses.

PostFinance en revanche, qui est pourtant responsable de l’erreur de balance bancaire, a décidé de faire un geste uniquement pour leurs clients / joueurs qui ont vu leur compte bancaire passer dans le négatif.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.