Covid-19 : dans l’État de New York, les casinos forcés de licencier du personnel

img auteur
Par LE 16.07.2020
Covid-19 : dans l’État de New York, les casinos forcés de licencier du personnel

Dans le nord de l'État de New York, plus de 4 200 personnes travaillant dans l’industrie des casinos ont été informées qu'elles allaient être licenciées à la suite de la fermeture des quatre plus gros établissements du territoire situé dans l’est des USA. Sans surprise, le principal fautif n’est autre que le Covid-19, le virus ayant contraint l’état de New York au confinement depuis le 15 mars 2020 dans le cadre d’un effort global visant à arrêter la propagation de la pandémie, laquelle a fait plus de 32 000 décès rien que dans la ville qui ne dort jamais. 

New York : les quatre plus grands casinos de la région paralysés

Lundi dernier, le quotidien new-yorkais Times Herald-Record a rapporté dans un article de presse que l’État de New York a ordonné la prolongation de la fermeture des quatre casinos majeurs de la région — et donc le placement de la quasi-totalité de leurs salariés en chômage temporaire. Tandis que tous espéraient que les établissements de jeux de hasard ne sommeilleraient que provisoirement, ces derniers devront encore patienter jusqu’à fin août avant une éventuelle réouverture.

Incapable de faire baisser son taux d'infection quotidien en-dessous de 500, le gouvernement de New York — présidé par Andrew Cuomo —, a déclaré que le Rivers Casino and Resort Schenectady, le Tioga Downs Casino Resort, le Del Lago Resort and Casino et le Resorts World Catskills Casino (photo) resteront fermés jusqu’à nouvel ordre pour ralentir la propagation du coronavirus. Si les dirigeants des casinos concernés comprennent cette décision, ils ont toutefois adresser de nombreux courriers au siège du gouvernement de l’État de New York, notifiant ce dernier qu’un plan d’adaptation et/ou de reconversion des travailleurs (WARN) était de rigueur, comme le stipule  d’ailleurs la loi fédérale (ce dispositif entre en action dès lors que plus de 50 travailleurs sont licenciés par un même employeur). À titre de comparaison, le Tioga Downs Casino Resort a l'intention de licencier environ 900 employés. Du côté du Rivers Casino and Resort Schenectady, ce sont 1 000 postes qui devraient être supprimés.

Une fermeture des casinos véritablement efficace à New York ? 

Tandis que la direction du Resorts World Catskills Casino Resort — qui appartient à la branche d'investissement Kien Huat Realty du géant asiatique des casinos Genting Malaysia Berhad —, a indiqué qu’il réembaucherait le plus grand nombre possible de ses employés licenciés une fois la crise du Covid-19 passée, du côté du Tioga Downs Casino Resort, on estime que la fermeture contrainte des établissements de jeux de hasard dans l’État de New York n’a aucun sens.

En effet, le PDG dudit casino, Jeff Gural, a déclaré au journal Times Union que la mesure était contre-productive. « En vérité, en maintenant la fermeture des casinos de New York, on n’aide pas vraiment à interrompre la transmission du virus. Nous savons pertinemment que nos clients ne restent pas chez eux à attendre la réouverture des établissements de la Grosse Pomme. Ils montent simplement dans leur voiture et se rendent dans des casinos situés dans des zones où le taux de transmission est encore plus élevé qu’à New York. La seule différence, c’est que ces casinos-là sont, eux, ouverts. » 

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.