Des arnaques à la loterie très rentables entre 2015 et 2017

img auteur
Par LE 08.06.2018
Des arnaques à la loterie très rentables entre 2015 et 2017

L’association Better Business Bureau (BBB) a publié une étude détaillée sur les arnaques liées à la loterie de 2015 à 2017 compris. Cette étude a montré que près de 500,000 Américains et Canadiens se sont faits avoir et ont payé collectivement des centaines de millions de dollars en pensant obtenir par la suite les gains promis. Puisque certaines personnes sont trop gênées pour en parler publiquement, l’association estime que le nombre de victimes est bien plus important.

Un procédé étonnamment rentable

De tout temps il y aura des personnes prêtes à tout pour tirer avantage de la naïveté des autres. La BBB a récemment traité un problème sérieux : celui des arnaques aux faux prix de loterie. Le principe est simple (bien que les façons de faire soient variées) : l’arnaqueur contacte sa future victime en lui faisant croire qu’elle a gagné un prix à la loterie, plus ou moins important selon les cas.

Le contact peut se faire via mail, sms ou téléphone. Le téléphone permet d’avoir une approche plus crédible, en particulier chez les personnes âgées.

Après avoir mis en confiance la victime, en travaillant au corps pendant des semaines parfois, celle-ci accepte de payer les taxes de ses gains en avance, afin de recevoir son paiement. En moyenne, chacune des victimes se fait arnaquer de 500$ mais certains ont perdu beaucoup plus. Le triste recordman est un homme de plus de 80 ans, Ted, qui a perdu presque 8$ millions via ces procédés.

Entre 2015 et 2017, plus de 344$ millions ont été ainsi dérobés. Le record a été enregistré en 2015 avec 129,200,444$ de pertes.

Les fraudeurs ciblent particulièrement les personnes âgées

Bien que les profils des victimes peuvent être très variés, la plupart d’entre elles sont des personnes âgées. La raison est que les fraudeurs espèrent trouver chez ces personnes des malades d’Alzheimer ou d’autres maladies limitant les capacités intellectuelles.

En outre, la solitude qui accompagne parfois ces personnes (qui ont par exemple perdu leur époux / épouses) fait qu’ils sont à la recherche de contacts. Quand les arnaqueurs sont assez patients pour entretenir une relation téléphonique, le « rendement » est meilleur. La victime se sent en effet « proche » du fraudeur et est, à terme, plus à même de lui faire confiance.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.