Deux histoires de jackpots : 2,3$ millions à Las Vegas et 800,000€ sur Winamax

img auteur
Par LE 28.11.2019
 Deux histoires de jackpots : 2,3$ millions à Las Vegas et 800,000€ sur Winamax

Les histoires de jackpots ne lassent jamais. Récemment, deux personnes ont réussi à faire plier la banque en empochant 2,3$ millions et 800,000€, respectivement en live et sur internet. Retour sur ces gains qui font rêver !

Le Paï Gow Poker offre 2,3$ millions

On commence par Las Vegas et un joueur qui ne pourra jamais regretter sa visite au Casino Paris Las Vegas. Celui-ci s'est assis à une table de Paï Gow Poker, la variante si conviviale de poker à sept cartes.

Il est important de noter que 48 tables de Paï Gow de treize établissements Caesars sont liées par le même jackpot progressif. Cela permet de faire rapidement gonfler la cagnotte et de l'amener à des hauteurs fort sympathiques.

Le réseau progressif à profité à ce joueur qui a souhaité rester anonyme. Il a réussi à afficher une combinaison quinte flush à sept cartes en carreau, de l'As jusqu'au sept. Dans cette variante, une carte supplémentaire est ajoutée au 52 cartes : le joker. Ce joker est un semi-wild et peut remplacer soit un As, soit n'importe quelle carte si elle permet de créer une combinaison de suite, couleur, quinte flush ou royal flush. 

Résultat des courses : le joueur a débloqué le jackpot dans sa totalité et a empoché le pactole de 2,330,133$ avec ce coup ! Un séjour à Vegas réussi n'est-ce pas ?

Sur internet, il gagne 800,000€ en quelques minutes

Cette autre histoire se passe du côté de Winamax et plus précisément du côté du format Expresso inventé par la room. 

Un joueur en ligne a réussi à tomber sur un Expresso à 1€ million en dominant ses deux adversaires du moment. En quelques minutes, il a pu les éliminer et prendre la grosse part du million, soit un gain net de 800,000€. S0Rigged devient le neuvième gagnant Expresso Million depuis octobre 2015 sur Winamax. Ses adversaires pourront se consoler en encaissant 120,000€ et 80,000€ pour la deuxième et troisième place.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.