Etude sur les machines à sous - Les sons donnent un faux sentiment de victoire

img auteur
Par LE 11.07.2013
Etude sur les machines à sous - Les sons donnent un faux sentiment de victoire

Une étude menée par des universitaires de Waterloo, Canada, a montré les effets psychologiques des sons produits par les machines à sous lorsque une ligne gagnante est effectuée. L'étude montre que les joueurs apprécient plus les machines à sous bruyantes, au profit des plus discrètes, et sans tenir compte des gains effectifs.

D'après Mike Dixon, les sons de gains rendent le jeu globalement plus excitant, et peuvent entraîner une surestimation des gains réalisés.

Le son des machines comme vecteur de victoire

Lorsque vous jouez sur une machine à sous - sachez qu'en moyenne une machine classique enregistre quelques 400 sons différents - chaque ligne gagnante ou gain entraîne un son adapté. Un son se déclenche donc lorsque vous gagnez mais ne tient pas compte du fait que vous ayez gagné plus ou non que la mise initiale.

Exemple si vous placez une mise d'1 euro et que vous trouvez au moins une ligne gagnante, un son se déclenche. Mais celui-ci se déclenche sans tenir de la mise initiale. Donc si avec cette mise d'1 euro, vous gagnez 50 centimes, le son adéquat se fera entendre, et procurera une petite sensation de satisfaction, alors même que vous avez perdu de l'argent avec cette mise. 

Dixon explique cela par l'expression « losses disguised as wins », littéralement des pertes déguisées en gains. Ceci satisfait le joueur et l'enclin à jouer d'avantage, pensant qu'il gagne, alors que ce n'est pas le cas.

Une expérience pratique

L'équipe a évalué les effets psychologiques des joueurs en comparant deux groupes de joueurs sur différents types de machines.

Dans le premier groupe, les gains et les « pertes déguisées en gains » étaient accompagnés de sons les récompensant, mais aussi de « récompenses visuelles », c'est-à-dire des effets qui apparaissent sur l'écran ou des animations. Dans le deuxième groupe, les sons étaient désactivés et les seules récompenses (autres que financières) étaient d'ordre visuelles.

L'expérience montre que les joueurs jouant avec son et lumière apprécient plus une session de jeux d'une part, mais aussi qu'ils surestiment les gains ou le nombre de gains obtenus pendant cette session. Le sentiment de victoire est donc plus fort alors que les gains effectifs ne le sont pas forcément. 

« Bien que les sons contribuent au plaisir des joueurs, ces sons entraînent une surestimation des gains. Ces deux effets expliquent en partie les problèmes de jeux, par exemple liés aux idées fausses concernant les vraies chances de victoire, mais aussi liés à la persévérance dont font preuve certains joueurs vis-à-vis des machines à sous. » Conclut Dixon.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.