Fin des parkings gratuits à Vegas, Caesars estime que cela ne fait aucune différence en termes d'affluence

img auteur
Par LE 19.09.2018
Fin des parkings gratuits à Vegas, Caesars estime que cela ne fait aucune différence en termes d'affluence

A Las Vegas, la plupart des parkings de casinos étaient gratuits jusqu’en 2016. Les choses sont différentes désormais puisque la plupart sont devenus payants, au plus grand regret des visiteurs. Mais selon le PDG de Caesars Entertainment, Mark Frissora, le fait de faire payer ou non les places de parking n’a aucune incidence sur la fréquentation des casinos.

Aucune incidence selon Caesars

En 2016, MGM Resorts a créé un tollé à Las Vegas en annonçant la fin des parkings gratuits sur l’ensemble de ses propriétés. L’année suivante, Caesars emboîtait le pas.

Las Vegas est une ville qui a toujours été arrangeante avec ses visiteurs concernant les parkings. Tout est bon en effet pour attirer les joueurs et le fait de proposer des parkings sans frais faisait partie des avantages immuables. Jusqu’en 2016.

Désormais, il faut payer les parkings, même si vous passez la journée dans un casino. Naturellement, les établissements de jeux se montrent toujours arrangeants envers les joueurs qu’ils veulent garder à tout prix et il n’est pas rare que des comp – ou complementary services – soient octroyés à certains. Mais pour les masses désormais c’est parking payant !

Après avoir essuyé de nombreuses critiques de la part d’analystes et de joueurs, prétendant que les parkings payants allaient faire baisser la fréquentation des casinos, Caesars a effectué un test d’un mois pour se rendre compte de l’impact de ce changement. Durant un mois complet, le parking du casino The Link est redevenu gratuit.

Selon le PDG de Caesars, ce test n’a montré aucun changement sur les fréquentations. Il n’y a eu ni plus ni moins de visiteurs pendant la période. La conclusion est donc claire pour la firme : si cela ne fait aucune différence, autant garder ces parkings payants et gagner plus d’argent chaque mois. Et si effectivement l’affluence n’a pas bougé d’un pouce, il est compréhensible que cette conclusion ait été tirée.

Notons que comme dans toute industrie, tout est bon pour économiser des frais, ce qui est d'ailleurs la raison pour laquelle il y a de moins en moins d'alcool gratuit pour les joueurs de casino.

Une conclusion attendue ?

Mais avant de se ranger du côté de Caesars, il convient d’observer deux choses.

La première est que la période test n’a duré qu’un mois et qu’il est difficile de tirer des conclusions après une période aussi courte. D’autant plus que cela ne s’est fait que sur un seul casino.

La deuxième, et certainement la plus marquante, est le fait que Caesars n’a pas du tout communiqué sur ce parking gratuit. De fait, les visiteurs se rendaient compte de la gratuité seulement en arrivant au casino. La plupart se sont juste estimés chanceux et ont considéré cela comme un bonus.

Ce test donne juste l’impression que le but était qu’il n’y ait aucune différence, afin de justifier par la suite les parkings payants, comme l’a fait remarqué un visiteur auprès du Las Vegas Review Journal :

« A moins d’en faire la promotion, quiconque constatant la gratuité du parking pensait simplement être chanceux. C’est un test qui avait vocation à échouer, dans le but de confirmer ce que Caesars voulait comme vérité. »

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.