Flutter Entertainment et The Stars Group sur le point de fusionner. Quels risques pour le marché des jeux en ligne ?

img auteur
Par LE 14.10.2019
Flutter Entertainment et The Stars Group sur le point de fusionner. Quels risques pour le marché des jeux en ligne ?

Flutter Entertainment et The Stars Group, deux des plus grosses sociétés de jeux en ligne au monde, ont décidé de fusionner pour créer un nouveau monstre dans le domaine de l'online gambling. Une fois encore, le marché est sur le point d'assister à la création d'une société tellement énorme qu'elle se rapprochera d'une situation dangereuse de monopole.

Un panel de marques renommée au sein de la même structure

Si le nom de Flutter Entertainement ne vous dit rien, peut-être serez-vous plus inspiré par Paddy Power Betfair, l'ancien nom de la structure. Cette firme provient déjà de la fusion de Paddy Power et de Betfair, qui avait fait beaucoup de bruit en 2015.

Flutter Entertainment a passé un accord avec The Stars Group, qui possède principalement Pokerstars (le leader mondial du poker en ligne) pour effectuer un fusion qui verra Flutter contrôler la nouvelle structure à hauteur de 55%. Cette nouvelle structure comprendra des marques comme Paddy Power, Betfair, FanDuel, Pokerstars, Sky Bet, Sportsbet, Adjarabet, Beteasy, TVG et Fox Bet pour un chiffre d'affaires combiné d'environ 3,8$ milliards.

Un risque de quasi monopole

Cette fusion devrait être effective durant l'année 2020, sous réserve que les régulateurs des cinq juridictions sur lesquelles interviennent Flutter et The Stars Group soient d'accords avec celle-ci. Il faut en effet considérer le risque de monopole que cette fusion va engendrer. Sur certains marchés, la nouvelle entité possédera jusqu'à 40% de parts de marché en ligne. 

Le nouveau PDG de la nouvelle entité sera Peter Jackson, l'actuel PDG de Flutter, tandis que le directeur des opérations sera Jonthan Hill (qui a déjà ce rôle au sein de Flutter). Pour finir, Rafi Ashkenazi, le PDG de The Stars Group, deviendra le directeur des opérations de la nouvelle structure.

Les régulateurs vont-ils accepter cette opération ? Et surtout quelles seront les conséquences pour les joueurs ?

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.