Google Play et l'App Store bloquent des centaines d'applications de gambling camouflées

img auteur
Par LE 02.10.2019
Google Play et l'App Store bloquent des centaines d'applications de gambling camouflées

Des centaines d'applications de jeux d'argent camouflées ont réussi à se faire télécharger des milliers voire des centaines de milliers de fois sur l'Apple Store et Google Play sur le marché asiatique. Masquées pour passer pour des applications non liées au gambling, elles ont finalement été identifiées et interdites par Google et Apple.

Une apparence trompeuse... A dessein

Le marché asiatique est friand de jeu d'argent. Mais la politique de Google et d'Apple est claire : pas de jeu d'argent sur leurs services de distribution digitale. Récemment, les deux ont éliminé des centaines d'applis identifiées comme frauduleuses.

Ces applis se camouflaient en se cachant derrière des applis liées à la météo, au vin ou aux voyages. Certaines étaient même classées dans le top 100 sur Apple et avaient été téléchargées parfois plus de 100,000 fois ! Google Play a également subi le même problème mais à une échelle inférieure car ces applis ne sont arrivées qu'en août chez les utilisateurs Android. 

Les développeurs de ces applications frauduleuses faisaient en sorte de proposer une interface mensongère pour Apple et Google, puis révélaient leurs vraies natures une fois que l'utilisateur les avaient téléchargées. Il leur était alors possible de jouer à des jeux d'argent divers, comme des jeux de casino. 

Ce sont les chercheurs de Trend Micro qui ont mis en lumière cette information qui montre que les jeux d'argent seront toujours utilisés même si les règles d'un marché les interdit. 

La plupart de ces applications ciblaient le marché asiatique et le nombre de téléchargements pour certains frisait le top vente. L'une d'elles a même atteint les 440,000 avant de se faire repérer par Apple !

Toujours le même jeu du chat et de la souris quel que soit le domaine. Apple et Google ont réussi à enrailler une partie de ce phénomène mais il n'y aucun doute que les fraudeurs ne s'arrêteront pas de sitôt !

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.